FIBD 2016

Les éditions Cornélius répondent par l'humour aux "faux-fauves" du Festival d'Angoulême

Le sticker parodique (et bientôt collector ?).

Les éditions Cornélius répondent par l'humour aux "faux-fauves" du Festival d'Angoulême

Après la mauvaise blague du faux palmarès du Festival international de la bande dessinée, les éditions Cornélius ont créé un sticker "faux-fauve Angoulême, prix spécial du jury 2016" pour leur ouvrage Les intrus d'Adrian Tomine. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Marie-Pauline Mollaret,
Créé le 04.02.2016 à 17h29,
Mis à jour le 05.02.2016 à 08h17

Moins d'une semaine après le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, qui s'est achevé sur le "couac" d'un faux-palmarès annoncé lors de la soirée de clôture, faisant croire à plusieurs auteurs qu'ils avaient été récompensés, les éditions Cornélius ont choisi de répondre par l'humour en imprimant un sticker "faux-fauve Angoulême, prix spécial du jury 2016" pour leur ouvrage Les intrus d'Adrian Tomine. Sur le logo, le fauve est devenu un cochon à l'air triste.

L'étiquetage des exemplaires encore chez l'éditeur est en cours, et les libraires qui souhaiteront participer à la plaisanterie peuvent faire la demande de stickers. Si bien que le fauve parodique pourrait rapidement fleurir sur les couvertures, avant de devenir collector.

Jean-Louis Gauthey, responsable de Cornélius, est à l'origine de cette idée. "Cela tombe sous le sens", explique-t-il. "Je trouvais ça drôle. Comme l'humour est au cœur de la polémique, c'était la meilleure réponse à donner."

Le canular du faux palmarès, lui, ne l'a pas fait rire. D'où l'envie de répondre par l'ironie : "C'était une manière de sortir de tout ça par le haut. Je pense que ça va faire rire Richard Gaitet [l'animateur de la soirée de clôture du Festival, auteur de la bourde] et les gens du festival. Mais ça ne veut pas dire qu'il n'y aura pas de discussion pour que cela ne se reproduise jamais."





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités