Suisse

Les éditions Slaktine cèdent leur filiale française à Trédaniel

Ivan Slatkine - Photo Danielle Libine

Les éditions Slaktine cèdent leur filiale française à Trédaniel

L’éditeur genevois a cédé Slatkine & Cie, label français fondé en 2016, au groupe Guy Trédaniel.

J’achète l’article 1.5 €

Par Elodie Carreira,
Créé le 07.02.2023 à 18h43 ,
Mis à jour le 08.02.2023 à 14h03

« Nous avons cédé nos parts de Slatkine & Cie », a confirmé, lundi 6 février, Ivan Slatkine, le directeur général de la maison genevoise. Fondé en 2016 à l'initiative de la famille Slatkine, de leur proche Bertrand Favreul (ex directeur de Magnard Vuibert) et de l’éditeur Henri Bovet, le label de littérature générale et de fiction qui a ouvert l'éditeur suisse à l'international, passe sous le contrôle financier du groupe français Guy Trédaniel, détenteur d'une dizaine de marques et spécialisé dans l'ésotérisme.

« Ils sont partis fin décembre, c’était prévu de longue main », confirme à Livres Hebdo Jean Pruvost, directeur éditorial d’Honoré Champion, qui partageait ses locaux avec la filiale française de l'éditeur romand, rue Corneille à Paris. Evoquant un pilotage difficile du label depuis Genève, Ivan Slatkine, directeur général de la maison, précise à Livres Hebdo qu'il s'agit d'un « accord stratégique ».

« Slatkine & Cie est un petit groupe d’édition. Passer sous la main d’un gros groupe comme Guy Trédaniel va permettre de pousser les auteurs du label sur le marché francophone », affirme-t-il. En contrepartie, Guy Trédaniel, qui dispose du même diffuseur ­— Interforum­ — gagne « l’exploitation de la marque pour les quatre ans à venir », ajoutant ainsi à son catalogue un département de littérature générale.

Côté éditorial, Ivan Slatkine se veut rassurant : « Nous restons au comité de lecture du label donc rien ne change pour les auteurs. Les éditeurs et le diffuseur restent aussi les mêmes ». Avec une dizaine d’ouvrages publiés chaque année - notamment des polars – Slatkine & Cie publie quelques auteurs à succès, parmi lesquels l’italien Luca di Fulvio (Le gang des rêves, 2016), Nicolas Feuz (Brume rouge, février 2022) ou encore Marc Voltenaueur (Cendres ardentes, 2 mars 2023).

Les dernières
actualités