Les licences, valeurs sûres de la jeunesse | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 18.10.2013 (mis à jour le 18.10.2013 à 18h00) Kidexpo

Les licences, valeurs sûres de la jeunesse

A l'occasion du Salon Kidexpo 2013, GFK analyse le marché de la jeunesse : - 1,9% en volume et - 1,8 en valeur. En hausse : les licences et héros, les activités pratiques (notamment la cuisine), les coloriages et jeux.

"Le livre pour la jeunesse représente toujours un livre vendu sur quatre en France mais le marché affiche une baisse de 1,9% en volume et de 1,8% en valeur, pour la période octobre 2012-septembre 2013", proclame GFK, qui annonce pour le secteur 74 millions d'exemplaires vendus pour un chiffre d'affaires de 565 millions d'euros sur un an. Dans son communiqué, l'institut en souligne aussi la vitalité, "portée par de nouvelles tendances et opportunités stimulantes".

"Les licences et les héros sont des valeurs sûres de l'édition jeunesse, qui investissent parfois le marché du livre après être apparus dans le jouet ou les jeux vidéo. Tandis que les éditeurs n'hésitent pas à moderniser les personnages historiques avec une déclinaison en 3D, à l'image du Petit Prince ou du Petit Nicolas" précise Sébastien Rouault, chef du groupe Livre de GFK. Ainsi les Monsieur Madame, avec 1,9 million de volumes vendus prend le Top 5 des licences jeunesse où l'on trouve ensuite T'choupi (1,7 million d'exemplaires), Les princesses Disney (1 070 000 ex), Cars (1 060 000 ex), et Barbapapa (880 000 ex).

Avec 3,7 millions d'exemplaires vendus, les "Activités pratiques" progressent de +8% en volume et de 5,5% en chiffre d'affaires. Les « Coloriages et Jeux », avec 13 millions d'exemplaires vendus, est également en croissance (+ 4% en volume et + 6% en chiffre d'affaires), portés à 45% par les licences Princesses Disney (780 000 ventes), Cars (615 000) et Monster High (550 000).

GFK souligne que les livres de cuisine pour enfants, avec 240 000 exemplaires vendus et un chiffre d'affaires de 3,3 millions d'euros (+ 22% en volume et en valeur), suscitent l'engouement des éditeurs et 40% des ventes étant des coffrets avec un livre et un accessoire. "La déclinaison de l'émission de cuisine MasterChef en MasterChef Junior et le lancement de magazines de cuisine pour les 5-14 ans confirment cette tendance", conclut GFK.

close

S’abonner à #La Lettre