Les médias font toujours vendre

François Busnel © E. de Malgoire

Les médias font toujours vendre

Les libraires considèrent que les médias ont toujours un impact sur les ventes de livres, révèle notre sondage I+C/Livres Hebdo, dont les résultats sont présentés dans le magazine vendredi 5 novembre.

Par Catherine Andreucci ,
avec ca Créé le 15.04.2015 à 21h52

Les libraires estiment que les médias, dans leur ensemble, conservent une forte influence sur les choix des lecteurs en magasin.

C'est ce que révèle notre sondage sur “L'impact des médias sur les ventes de livres”, réalisé pour Livres Hebdo par l'institut I+C, dont nous présentons les résultats dans notre numéro du vendredi 5 novembre. Il a été mené par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 430 points de vente, du 12 au 22 octobre.

36% des libraires interrogés estiment même que l'effet des médias sur les ventes est en hausse. 54% jugent cet impact stable, et 10% le voient en baisse.

L'influence de la télévision augmente selon 41% des libraires sondés, qui sont 30% à juger que la radio et les suppléments livres des quotidiens nationaux ont aussi davantage d' impact sur les ventes.

“La grande librairie”, présentée chaque jeudi soir par François Busnel sur France 5, apparaît comme l'émission de télévision qui a le plus d'effet en magasin pour 21% des libraires.

“Le masque et la plume”, pilotée par Jérôme Garcin le dimanche soir sur France Inter, reste l'émission de radio de référence en matière de prescription, selon 20% des libraires interrogés.

Enfin, les libraires considèrent, à 18%, que Le Monde est le journal le plus prescripteur.
15.04 2015

Les dernières
actualités