Les prix littéraires ont la tentation de Venise | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 26.10.2015 à 16h51 (mis à jour le 26.10.2015 à 17h00) Prix Marco Polo Venise

Les prix littéraires ont la tentation de Venise

Murielle Mayette-Holtz - Photo DR

Christine Bach quitte le Prix de la Sérénissime dont elle était l'une des cofondatrices et annonce la création du Prix littéraire Marco Polo Venise.

Quatre mois après la proclamation du premier lauréat du Prix de la Sérénissime, remis à Venise, Christine Bach, l'une de ses cofondatrices, annonce la création d'un prix concurrent. La directrice du Cercle littéraire "Le rendez-vous Rive Gauche", et Stéphane Ruffier-Meray créent le Prix littéraire Marco Polo Venise, ce qui acte le départ de Christine Bach du Prix de la Sérénissime.

Le Prix littéraire Marco Polo Venise sera lui aussi remis en juin dans la cité des Doges. Il récompensera un roman écrit ou traduit en langue française "célébrant la richesse des cultures, l’altérité et l’universalité."

Pour choisir le futur lauréat, le prix s'est doté d'un jury qui comprend, outre Christine Bach, sept écrivains - Evelyne Bloch-Dano, Franz-Olivier Giesbert, Simonetta Greggio, René Guitton, Daniel Rondeau, Alberto Toscano, Florian Zeller. Le jury de cette première édition sera présidé par Murielle Mayette-Holtz, ancienne directrice de la Comédie française et nouvelle directrice de la Villa Médicis.
close

S’abonner à #La Lettre