Social

Les salariés de la Fnac en grève contre le travail dominical

A l'instar de 11 magasins en province, la Fnac de Nantes a été touchée par un mouvement de grève. - Photo OLIVIER DION

Les salariés de la Fnac en grève contre le travail dominical

Les principaux syndicats de la Fnac ont appelé les salariés à la grève pour marquer leur opposition au travail le dimanche, alors que l'Assemblée générale des actionnaires du groupe avait lieu aujourd'hui. Une grève suivie dans les magasins de province.

J’achète l’article 1.50 €

Par Emmanuelle Bour,
Créé le 29.05.2015 à 17h56,
Mis à jour le 29.05.2015 à 21h00

Les employés des magasins Fnac de Tours, Nantes, Lyon, Toulouse, Rennes, Nancy, Dijon, Annecy, Grenoble, Chambéry, Angers et Marseille ont suivi l'appel à la grève lancé par l'intersyndicale de la Fnac (CFDT, CFE-CGC-SNEC, CFTC, CGT, FO et SUD) qui conteste la loi Macron, encore en débat aujourd'hui, autorisant le travail jusqu'à 12 dimanches par an et même tous les dimanches dans les zones touristiques internationales.

Les salariés ont choisi ce vendredi 29 mai, jour de l'assemblée générale des actionnaires, pour débrayer un peu partout dans les régions de France. La mobilisation a été suivie à plus de 80% selon Thierry Lizé, délégué central Fnac Relais de Force ouvrière. La direction de la Fnac estime quant à elle que seuls 7% des 114 magasins en France sont touchés.

Si la loi Macron était votée, la Fnac, qui voit en ce projet un moyen d'augmenter les ventes de biens culturels face aux commerçants sur Internet, précise que le travail le dimanche "ne peut pas se faire sans des contreparties avantageuses et un engagement clair sur le respect du volontariat".

Les syndicats craignent qu'avec ce texte, Alexandre Bompard, le PDG de la Fnac puisse choisir l'ouverture dominicale des magasins "où il veut, quand il veut, et aux conditions qu'il voudra concéder."

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités