Les trois lauréats du prix Roger Caillois 2018 | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 12.12.2018 à 17h41 (mis à jour le 12.12.2018 à 18h00) Proclamation

Les trois lauréats du prix Roger Caillois 2018

Philippe Lançon, Milton Hatoum et Jean-Christophe Bailly - Photo OLIVIER DION/ANTONIO BRASILIANO/DR BOURGOIS

Philippe Lançon, Milton Hatoum et Jean-Christophe Bailly ont été récompensés respectivement dans les catégories littérature française, littérature latino-américaine et essai.

La Société des lecteurs et amis de Roger Caillois, en collaboration avec le PEN Club français et la Maison de l'Amérique latine ont récompensé, mercredi 12 novembre, les trois lauréats du prix Roger-Caillois 2018, dont la particularité est de sacrer des auteurs et non des titres.

Philippe Lançon a été choisi dans la catégorie littérature française, l'auteur brésilien Milton Hatoum dans la catégorie littérature latino-américaine. Enfin, Jean-Christophe Bailly a été choisi dans la catégorie essai.

Né en 1963, Philippe Lançon est journaliste au quotidien Libération, chroniqueur et critique littéraire, avec une passion particulière pour la littérature latino-américaine sur laquelle il a beaucoup écrit. Rescapé des attentats de Charlie Hebdo, grièvement blessé à la mâchoire, il raconte dans son dernier livre Le Lambeau (Gallimard, 2018) sa longue reconstruction, spirituelle et physique, dans un huis clos hospitalier. Il a reçu le prix Femina 2018 et un prix spécial Renaudot 2018.

Né en 1952 à Manaus dans une famille libanaise, Milton Hatoum a enseigné la littérature à Berkeley, en Californie, puis à l'université fédérale de l'Amazonas, et traduit vers le portugais Flaubert, Marcel Schwob et Edward W. Said. Il est l’auteur de quatre romans (dont les trois premiers ont été récompensés au Brésil par le prix Jabuti): Récit d’un certain Orient (Seuil, 1993), Deux frères (Seuil, 2003), et chez Actes Sud Cendres d’Amazonie (2008), Orphelins de l’Eldorado (2010) et La ville au milieu des eaux (2018). Son œuvre est publiée dans une douzaine de langues.
 
Jean-Christophe Bailly est né en 1949 à Paris. Il est un auteur à la croisée de l'histoire, de l'histoire de l'art, de la philosophie et de la poésie. Il a notamment publié Le versant animal (Bayard, 2007), L’atelier infini (Hazan, 2007), L’instant et son ombre (Seuil, 2008) ainsi que Le dépaysement (Seuil, 2011) pour lequel il a reçu le prix Décembre. Il a publié au Seuil en 2018 dans la collection Fictions et Cie Un arbre en mai et Saisir. Quatre aventures galloises.

Le prix Roger-Caillois est un prix littéraire annuel, crée en 1991 par la Société des lecteurs et amis de Roger Caillois et la Maison de l’Amérique, en partenariat avec le PEN Club français. Il récompense un auteur latino-américain et un auteur francophone, un auteur d'essais depuis 2007 tandis qu'une mention destinée à distinguer un traducteur, une revue ou une collection de livres a été ajoutée en 2016.
close

S’abonner à #La Lettre