L’essayiste Dominique Aubier est morte | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 12.12.2014 à 18h29 (mis à jour le 12.12.2014 à 19h00) Disparition

L’essayiste Dominique Aubier est morte

Dominique Aubier - Photo DR

Dominique Aubier a signé plus d’une quarantaine d’œuvres, des romans comme des études sur Don Quichotte et la Kabbale. Elle était aussi une passionnée de cinéma et a consacré toute la fin de sa vie à des ouvrages sur l’ésotérisme.

L’écrivain Dominique Aubier, essayiste spécialiste de Don Quichotte et de la Kabbale, est morte à l'âge de 92 ans à Damville, le 2 décembre dernier.

Née le 7 mai 1922, ancienne résistante, elle monte à paris en 1945, un an avant de publier son premier ouvrage, Contes de verte foi aux éditions du Bateau ivre. Elle a écrit dans les années 50 six romans (Le Maître-jour, Vivre ce qu’on raconte, La no Lire la suite (990 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (3 articles)

close

S’abonner à #La Lettre