L’ex-ambassadrice de Suède en Chine inculpée dans l’affaire Gui Minhai | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 10.05.2019 à 14h50 (mis à jour le 15.05.2019 à 10h27) Diplomatie

L’ex-ambassadrice de Suède en Chine inculpée dans l’affaire Gui Minhai

Anna Lindtstedt - Photo AMBASSADE DE FRANCE EN SUÈDE

L’ex-ambassadrice de Suède en Chine vient d’être inculpée après avoir été accusée d’avoir tenté de négocier la libération de l’éditeur chinois.

Anna Lindstedt, ex-ambassadrice de Suède à Pékin (Chine), vient d’être inculpée après avoir tenté de faire appel à des intermédiaires pour négocier la libération de l’éditeur Gui Minhai a fait savoir le parquet le 9 mai.
 
Selon la fille de l’éditeur Angela Gui, Anna Lindstedt l'aurait invitée en janvier à Stockholm afin de rencontrer de mystérieux "hommes d’affaires chinois" ayant des "contacts au sein du Parti communiste" qui pourraient faire libérer l’éditeur. La rencontre aurait été organisée à l’insu de l’ambassade, ce qui est illégal.
 
Anna Lindstedt fait l’objet d’une enquête ouverte en février par l’agence suédoise de renseignements intérieur, la Sapö. Elle est accusée de "négociations arbitraires avec des puissances étrangères" et encourt jusqu’à dix ans de prison.
 
Gui Minhai est emprisonné à Shanghai depuis 2015 après la publication de livres "diffamatoires et irrespectueux" envers le pouvoir chinois par la maison d’édition qu’il co-dirigeait, Mighty Current. La détention de Gui Minhai trouble les relations diplomatiques entre la Chine et la Suède depuis 2015.
close

S’abonner à #La Lettre