Disparition

Librairie : décès de Fadi Zahar, fondateur de "La Chambre Claire"

Fadi Zahar, fondateur de la librairie "La Chambre Claire", en 2007. - Photo Olivier Dion

Librairie : décès de Fadi Zahar, fondateur de "La Chambre Claire"

Le fondateur de la célèbre librairie-galerie parisienne La Chambre Claire s’est éteint à l’âge de 77 ans.

J’achète l’article 1.5 €

Par Elodie Carreira,
Créé le 22.02.2024 à 14h37

Fadi Zahar, fondateur de la librairie-galerie parisienne La Chambre Claire, référence des livres sur la photographie, est décédé à l’âge de 76 ans. La nouvelle a été partagée par la famille du fondateur, sur le site Internet de la Nouvelle Chambre Claire. Une bénédiction aura lieu vendredi 23 février à l’église de la Madeleine à Verneuil-sur-Avre (Normandie), sa ville de résidence.

« Fadi Zahar était un passionné de la photographie et un amoureux du livre. La création de La Chambre Claire a constitué pour lui l’opportunité d’associer ces deux passions », a indiqué la famille dans le faire-part publié. Située pendant près de 40 ans dans le quartier Saint-Sulpice, dans le 6ᵉ arrondissement de Paris, la librairie La Chambre Claire fût « une institution majeure de la photographie à Paris et une référence internationale », ont rappelé les proches du libraire.

« Quand il était jeune, il collectionnait les livres sur la photo. En 1980, il a fondé La Chambre Claire, mais il ne l’a vraiment prise en main que sept ans plus tard, quand il a définitivement quitté Beyrouth pour Paris », raconte à Livres Hebdo Jensen Samoo, son bras droit durant plus de 30 ans.

Une nouvelle librairie

En 1995, Fadi Zahar lance aussi l’enseigne Contacts, spécialisée dans le cinéma. Passée par là, Catherine Rambaud s’associe à Jensen Samoo lorsque le libraire prend sa retraite, en 2018. Le nouveau haut-lieu de la photographie, qui porte désormais le nom de « Nouvelle Chambre Claire », a posé ses valises dans le quartier Saint-Victor, dans le Vᵉ arrondissement.

« Il nous a donné tous les meubles, tous les livres de l’ancienne boutique », précise Jensen Samoo, pour qui le fondateur de La Chambre Claire fût « comme un père ». Un passage de flambeau qui permet, aujourd’hui, de perpétuer la mémoire du lieu et celle de celui qui lui a donné vie.

Les dernières
actualités