Bibliothèque

Lille va avoir une nouvelle bibliothèque universitaire

L'atrium de la future BU sciences humaines et sociales, à Lille - Photo Carta - Reichen et Robert et Associes

Lille va avoir une nouvelle bibliothèque universitaire

L’Université de Lille a dévoilé le projet sélectionné pour sa nouvelle bibliothèque en sciences humaines et sociales. Ouverture prévue pour septembre 2026.

J’achète l’article 1.5 €

Par Fanny Guyomard,
Créé le 07.07.2023 à 07h13

Concilier contraintes environnementales, confort des usagers et respect de l’architecture originelle : voilà les trois grandes attentes de l’Université de Lille pour sa nouvelle bibliothèque universitaire de sciences humaines et sociales, située au centre du campus Pont de Bois, à Villeneuve d’Ascq (Nord).

Elle vient d’annoncer le projet retenu, celui de Rabot Dutilleul construction et de l’agence Carta - Reichen et Robert Associés (à qui l’on doit notamment le Mucem de Marseille), pour une somme de presque 45 millions d’euros qui transformera le bâtiment datant de 1974.

Vue d'artiste de la future BU sciences humaines et sociales du campus Pont de Bois à Villeneuve d’Ascq
Vue d'artiste de la future BU sciences humaines et sociales du campus Pont de Bois à Villeneuve d’Ascq- Photo CARTA - REICHEN ET ROBERT ET ASSOCIÉS

Les 80 000 étudiants de l’Université auront accès à 1200 places assises, dont 130 dans des salles de travail en groupe. 120 000 ouvrages seront en libre accès, et 680 000 en magasin. Un laboratoire s’étendra sur 225 m2. Un espace sera adapté à des ateliers et des rencontres professionnelles, et un autre aux conférences, projections et soutenances. Les chercheurs ont leurs 600 m2 rien qu’à eux, avec places de consultation, salles de réunions et cuisine pour les échanges informels. Une salle d’exposition sera complémentaire à la zone de détente de 220 m2, qui accueillera des manifestations culturelles au format intimiste.

Ecologie

Les revêtements de sol des espaces de travail étaient des filets de pêche et seront à leur tour recyclables ; la façade en aluminium a été fabriquée en France et issue à 75% du recyclage de déchets. La consommation énergétique globale du bâtiment sera réduite de 60%, notamment grâce à l’installation de panneaux solaires photovoltaïques et d’une cuve de récupération des eaux de pluie.

Le tout devrait être livré à la rentrée 2026. En attendant, l'intégralité des 21 kilomètres linéaires de livres ont été déménagés, et répartis sur cinq sites.

Les dernières
actualités