Lire dans le noir attribue ses premiers prix

logo Lire dans le noir

Lire dans le noir attribue ses premiers prix

Trois premiers livres audio viennent d'être couronnés par l'association Lire dans le noir qui entend faire mieux connaître les éditions destinées aux malvoyants.

Par Marie-Christine Imbault ,
avec mci Créé le 15.04.2015 à 21h00

L'association Lire dans le noir, créée en 2002 pour défendre la cause du livre audio, vient d'attribuer ses premiers prix sous la présidence de Daniel Pennac, avec l'objectif de faire connaître la production francophone encore peu visible dans les médias et les librairies.

Le prix fiction est allé à La vie en sourdine de David Lodge, lu par Daniel Nicomède à partir du texte publié par Rivages (Audiolib).

Le prix document couronne les morceaux choisis du Journal d'Hélène Berr, lus par Elsa Zilberstein, édité initialement chez Tallandier (Audiolib).

Le prix jeunesse a été attribué à L'omelette au sucre de Jean-Philippe Arrou-Vignod, lu par Laurent Stocker (Gallimard Jeunesse, «Ecoutez lire»).

27 éditeurs étaient en compétition pour cette première édition des prix Lire dans le noir, attribués par un jury auquel participaient notamment d'Alexandre Jardin, Aurélie Kieffer, journaliste à France Culture et présidente de Lire dans le noir, ou encore Jean-Marie Ozanne, directeur de la librairie Folies d'encre (Montreuil).

Les dernières
actualités