Disparition

Malek Chebel, anthropologue des religions, est mort

Malek Chebel

Malek Chebel, anthropologue des religions, est mort

Malek Chebel est mort ce samedi 12 novembre dans la matinée d'un cancer. Il avait, tout au long de sa vie, construit une œuvre décryptant le Coran, afin d'éviter les amalgames et de dénoncer les clichés concernant l'Islam.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
avec afp,
Créé le 12.11.2016 à 19h00,
Mis à jour le 12.11.2016 à 20h00

L’anthropologue des religions et psychanalyste algérien Malek Chebel, défenseur d’un « islam des Lumières », est décédé, samedi 12 novembre 2016 au matin, d’un cancer à l’âge de 63 ans, a appris l’AFP auprès de sa famille.

Il sera enterré en Algérie, après une probable cérémonie en région parisienne lundi, a précisé  son fils Mikaïl Chebel.

Né à Skikda (Algérie) le 23 avril 1953 en Algérie, Malek Chebel, spécialiste de l’islam, était l’auteur de nombreux ouvrages et a donné des conférences dans des universités de plusieurs pays, notamment en France et aux Etats-Unis. Il a fait partie du Groupe des Sages qui, auprès de Romano Prodi alors président de la Commission européenne, réfléchissait aux implications culturelles induites par l'Europe, notamment dans ses rapports avec la rive sud de la Méditerranée, à l'origine de l'élaboration de la première charte euro-méditerranéenne.

L'œuvre prolifique de Malek Chebel, enrichie par son triple bagage d'historien, de psychanalyste et d'anthropologue était consacrée à la défense de la liberté sous toutes ses formes: la liberté politique, la liberté de pensée, la liberté de vivre et d'aimer, et la place de ces libertés dans l'islam et la culture musulmane.

Une œuvre prolifique

Il publie depuis 1984 (Le corps en Islam, PUF) et venait de sortir Mohammed, prophète de l’islam (Robert Laffont). Il avait surtout connu un grand succès en librairie avec L’islam pour les nuls et Le Coran pour les nuls, tous deux parus en 2008 chez First et relancés après les attentats de janvier 2015.

Il a aussi traduit le Coran (Fayard, 2009) dont il n'a cessé de vouloir le rendre plus compréhensible aux yeux des citoyens et éviter les amalgames idéologiques avec d'autres essais tels que Comprendre le Coran (Payot, 2015), le Dictionnaire encycoplédique de l'Islam (Fayard, 2009) ou encore L'Islam expliqué par Malek Chebel (Perrin, 2009).

Malek Chebel a aussi publié, entre autres, L’islam et la raison: le combat des idées (Perrin, 2006), la bande dessinée illustrée par Yves Beaujard Mahomet et l'Islam (Casterman, 2002), Le Kama sutra arabe, 2000 ans de littérature érotique en Orient (Pauvert, 2006), ou Les grandes figures de l'Islam (Perrin, 2015).

Ses derniers ouvrages couvraient tous les champs qu'il affectionnait: L'érotisme arabe (Robert Laffont, 2014), L’islam en 100 questions (Tallandier, 2015), Désir et beauté en Islam (CNRS éditions, 2016) et L'inconscient de l'islam : Réflexions sur l'interdit, la faute et la transgression (CNRS éditions, 2015).

En 2008, Malek Chebel avait été décoré chevalier de la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy, alors président. « Grâce à vous, la France découvre, ou redécouvre, un islam qui connaît et aime la vie, le désir, l’amour, la sexualité », avait déclaré M. Sarkozy.

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
C

Chrif

il y a 4 ans à 15 h 30

Cet homme mérite notre respect. Merci à LivresHedo de relater le décès de cet écrivain éclairé Malek Chabel et paix à son âme. Condoléances à sa famille. Il a beaucoup fait pour calmer et expliquer à une opinion publique désemparée par les terribles attentats commis par des assassins souvent anciens repris de justice travestis en "islamistes". Il s'est ainsi retrouvé seul sur les plateaux TV après l'attaque de Charlie le 7 janvier 2015. Doué de patience, il restait mesuré devant les critiques des journalistes tout en s'efforçant toujours de contribuer par des arguments de qualités. On aimerait voir d'autres musulmans communiquer avec sa sagesse rassurante.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités