Librairie

Marie-Rose Guarnieri cherche des fonds pour concrétiser des projets solidaires

Marie-Rose Guarniéri, directrice de la Librairie des Abbesses, à Paris (18e) - Photo DR.

Marie-Rose Guarnieri cherche des fonds pour concrétiser des projets solidaires

Marie-Rose Guarniéri envisage deux projets pour la rentrée littéraire afin d'encourager l'accès aux livres des enfants de son quartier et lance un appel au secteur du livre pour trouver des fonds qui permettraient de les concrétiser.

J’achète l’article 1.50 €

Par Alexiane Guchereau,
Créé le 10.06.2020 à 16h49,
Mis à jour le 10.06.2020 à 17h00

Marie-Rose Guarnieri, gérante de la librairie des Abbesses, située rue Yvonne Le Tac dans le 18e arrondissement de Paris, a dévoilé deux projets qu'elle souhaiterait mettre en place cet été. A travers eux, elle espère sensibiliser le public à l'accès aux livres pour les enfants au sein de leur établissement scolaire.

Avec "Quartiers Livres", la libraire envisage de confier à deux auteurs, citoyens de Montmartre, le soin de confectionner un guide sur l'histoire du quartier à travers les âges. Avec l'argent des ventes de ce guide, elle voudrait installer des bibliothèques pour les classes de CP des écoles de son arrondissement afin d'encourager les enfants à lire davantage. Deux auteurs de éditions Parigramme seront choisis, et le guide sera illustré.
 
"Le guide constituera un exemple de ce que les Montmartrois peuvent faire ensemble, solidaires, pour venir en aide aux enfants de leur quartier. En tant qu’exemple, nous souhaitons qu’il incite d’autres quartiers de Paris, d’autres communes de France, à prendre leurs problèmes en main sans attendre, les bras croisés, les secours providentiels des pouvoirs publics" explique à Livres Hebdo Marie-Rose Guarnieri qui prévoit un budget total de 15000 euros pour ce projet littéraire, dont 7000 euros pour la confection du guide.

Des rencontres amusantes avec les auteurs 

A la rentrée littéraire, la libraire aimerait aussi offrir à ses clients des rencontres au Musée de Montmartre qui uniraient littérature, auteurs et lecteurs dans un projet baptisé "T'as de beaux jeux". Ping-pong, billard, jeux littéraires de l’Oulipo, poker, ou encore parties de Pictionnary seront proposés à différents écrivains choisis en fonction de la rentrée littéraire et de la disponibilité de chacun.

"J'ai pensé qu'il s'agissait d'une façon amusante de rencontrer les auteurs" confie Marie-Rose Guarnieri. Chaque tournoi nécessitera une préparation, une communication, parfois une installation et une programmation qui permettra aux participants de choisir un jeu et de s'inscrire. Les gagnants remporteront le dernier titre dédicacé de l’auteur meneur du jeu. A ce projet, qui permet, selon elle de "lancer la rentrée littéraire", la libraire veut consacrer un budget de 5000 euros.

En attendant de voir ces idées se concrétiser, Marie-Rose Guarnieri organise cet été, au Musée de Montmartre, des "après-midi sous les arbres" durant lesquels des auteurs tels que Keren Ann viendront faire découvrir leurs textes pendant une heure et demie.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités