Maylis de Kerangal remporte le prix Orange | Livres Hebdo

Par François Oulac, le 28.05.2014 à 14h46 (mis à jour le 28.05.2014 à 15h00) Proclamation

Maylis de Kerangal remporte le prix Orange

Déjà récompensée de plusieurs prix littéraires cette année, Maylis de Kerangal s’est vue attribuer mardi le prix Orange du Livre 2014 pour son roman Réparer les vivants.

Réparer les vivants continue de séduire lecteurs, médias et jurys littéraires. Le roman de Maylis de Kerangal, sorti aux éditions Verticales en janvier, était déjà lauréat du Grand Prix RTL-Lire et du prix du Roman des étudiants France Culture-Télérama. L’écrivaine vient également de remporter le prix Orange du livre, a annoncé Orange dans un communiqué publié mardi 27 mai.

Le jury, présidé par l’Académicien Erik Orsenna, était composé des auteurs Emilie Frèche, Karine Tuil, Véronique Olmi, Thomas B. Reverdy, des libraires Joël Hafkin (La Boîte à livres, à Tours) et Pascal Thuot (Millepages, à Vincennes) et de sept lecteurs sélectionnés sur candidature.

Réparer les vivants était en lice parmi trente ouvrages, dont cinq étaient en finale. Les quatre autres finalistes étaient La petite communiste qui ne souriait jamais de Lola Lafon, Tu n’as pas tellement changé de Marc Lambron, En finir avec Eddy Bellegueule d’Edouard Louis et L’homme qui avait soif d’Hubert Mingarelli.

Maylis de Kerangal se voit donc dotée de 15 000 euros ainsi que d’une campagne de promotion, dans la presse et sur Internet, pour son livre. Elle succède à Emilie Frèche, récompensée l’année dernière pour Deux étrangers (Actes Sud).

La romancière d’origine havraise n’est pas étrangère aux récompenses. Son livre Naissance d’un pont (Verticales) paru en 2010 avait reçu les prix Médicis et Franz Hessel, et sa nouvelle Tangente vers l’Est (Verticales) le prix Renaudot en 2012.
close

S’abonner à #La Lettre