9e art

Amoureux de la bande dessinée et de l'art depuis toujours, Michel-Edouard Leclerc créé avec Lucas Hureau, spécialiste aux départements estampes & livres illustrés et bande dessinée pendant près de 10 ans chez Artcurial, une maison d'édition baptisée Mel Publisher. Quatre monographies illustrées d'artistes contemporains paraîtront chaque année, diffusées par Flammarion et distribuées par Union distribution. 

La plupart de ces créateurs évoluent dans le 9e art. "Nous privilégions cette mer des origines" déclare à Livres Hebdo le P-DG des centres E. Leclerc qui "se fait plaisir avec ce projet passion de passeur d'art et de culture."

"Dans la vie, chacun a des obsessions, c'est un cheminement, raconte-t-il. J'ai d'abord agi dans la sphère marchande pour la diffusion des produits culturels en poussant à la création des espaces culturels Leclerc. Ensuite par le sponsoring, je me suis engagé dans le soutien à de festivals comme Angoulême ou Etonnants voyageurs. Il y a trois ans, dans l'univers non marchand, nous avons créé avec le soutien de 500 chefs d’entreprises le FHEL, Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture."

Michel-Edouard Leclerc ajoute qu'"aujourd'hui, cette maison d'édition sans prétention relève plus d'une volonté personnelle. Il y a beaucoup à faire pour permettre aux artistes de rencontrer un plus large public."

Toute l'œuvre de Lorenzo Mattotti

Le catalogue a été inauguré le 6 janvier avec deux livres consacrés à Lorenzo Mattotti, vendus 45 euros. En pas moins de 700 pages et 1000 illustrations s’exprime la diversité de l’œuvre de l'artiste italien. "L’idée est de présenter la globalité d’une œuvre sans trop de soucis d'économie ", précise Michel-Edouard Leclerc.

Le premier volume, Mattotti Livres, est dédié à son œuvre graphique et littéraire, montrant l’ensemble des livres illustrés et bandes dessinées qu’il a réalisés au cours de sa carrière. Le second volume Mattotti – Dessins & Peintures est une plongée dans son imaginaire sans limite qui aborde tous les sujets essentiels de l’humanité tels que l’amour, la violence, la passion, la solitude ou encore la joie de vivre mais également les principaux thèmes de l’art que sont le paysage, l’imaginaire, ou encore le portrait.

La publication de ces deux titres est volontairement calée sur une actualité muséale puisque les œuvres de Lorenzo Mattotti sont actuellement présentés à Landerneau, au Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture.

De même, le 10 février paraîtra un troisième ouvrage, dédié à l’œuvre de Nicolas de Crécy au moment où l'artiste bénéficiera d'une exposition au centre d’Art Le Quartier à Quimper du 6 mars au 7 septembre.

Une monographie illustrée du groupe Bazooka, écrite par Romain Slocombe, est prévue à l’automne, et Michel-Edouard Leclerc ambitionne à l'avenir de publier un ouvrage avec Philippe Druillet.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités