Beaux Livres

Michelin lance une collection "Patrimoines" pour les voyages en France

Le Mont-Saint-Michel, star des "Eglises et abbayes remarquables" de la nouvelle collection "Patrimoines" de Michelin - Photo © MICHELIN

Michelin lance une collection "Patrimoines" pour les voyages en France

En ces temps toujours aussi troublés pour l’industrie du voyage, l’éditeur des Guides verts lance une nouvelle collection de beaux-livres visant à soutenir le tourisme patrimonial et culturel en France. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
Créé le 16.11.2020 à 16h26,
Mis à jour le 16.11.2020 à 17h00

Châteaux, Eglises et abbayes, Sites industriels et Villages remarquables : voici les 4 beaux-livres que lance Michelin à l’approche des fêtes de fin d’année dans une nouvelle collection baptisée « Patrimoines ». Imaginés pendant la première période de confinement, ces 4 premiers ouvrages, proposés au prix unitaire de 21,90 euros et tirés chacun à 5000 exemplaires, sont tous préfacés par Lorànt Deutsch. Chacun valorise entre 150 et 200 sites déjà étoilés dans les Guides verts, réaugmentés, remis à jour et présentés dans un format beau-livre inédit que l’éditeur souhaite développer plus durablement.

Alors que les futurs voyages sur moyen et long-courrier restent toujours aussi incertains, la France reste au centre des préoccupations de l’éditeur des Guides verts. Et pour cause, alors que les guides France représentent d’ordinaire 40% des ventes chez Michelin, la proportion aurait grimpé jusqu’à 75% en cette année 2020. "Après l’engouement très fort sur la destination France cet été 2020, et les excellentes ventes de nos guides régionaux dont une dizaine ont été en rupture de stock, il s’agit de faire découvrir au grand public les richesses insoupçonnées du patrimoine national, avec une couverture que l’on veut la plus globale possible", raconte Philippe Orain, directeur des guides touristiques Michelin.

"Les prochains beaux-livres sont déjà à l’étude, nous pensons à des thématiques comme les paysages, les jardins, les villes perchées… ", poursuit-il. Car, en pleine nouvelle période de confinement, difficile d’imaginer une reprise du tourisme international pour les mois à venir. « Je ne m’attends pas à une reprise énorme sur les marchés hors Europe prochainement. Les Français ont regoûté à la France et ce phénomène devrait encore marquer le début d’année 2021 ».

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités