Librairie

Sur les sept candidatures enregistrées le 5 décembre au tribunal de commerce de Paris pour reprendre cinq des neuf magasins de l’ex enseigne Mona Lisait, la juge en a retenue quatre, toutes parisiennes et dont trois proviennent du milieu du livre.
 
L’offre de Yannick Burtin, qui concernait le point de vente situé dans le 4e arrondissement, rue Saint-Martin, a ainsi été validée. Le libraire, déjà propriétaire des deux librairies parisiennes le Merle moqueur situées dans le 19e et le 20e, rouvre dès demain, samedi 14 décembre, avec la même activité de livres neufs soldés, et le même personnel, 6 salariés.
 
Encore sous le nom de Mona Lisait pendant deux ans, le magasin de 500 m2 environ sera progressivement rénové et transformé afin de pouvoir rejoindre le giron des Merles moqueurs.
 
Les fonds de commerce installés boulevard Bonne Nouvelle (2e) et à proximité des Halles (1er) ont été repris par l’enseigne Boulinier. Le spécialiste de l’occasion –livres, disques et vidéos– espère pouvoir faire démarrer l’activité dès la semaine prochaine ou au plus tard avant la fin de l’année, avec une offre qui se rapprochera plus de l’occasion à petits prix que du livre neuf soldé.
 
Le dernier point de vente à avoir été cédé à un libraire est celui de la rue Jussieu (5e). Celui de du 13e, boulevard de l’Hôpital, a été repris par son bailleur. Restent donc encore à vendre les magasins de Vélizy-Villacoublay, et à Paris, ceux de la rue Danton (6e) et de la rue Pavée (4e), pour lequel l’appel d’offre a été prolongé jusqu’au 13 janvier.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités