jeunesse

Nicolas de Crécy, lauréat du prix Vendredi 2018

Nicolas de Crécy - Photo NICOLAS DE CRÉCY - CC BY-SA 4.0

Nicolas de Crécy, lauréat du prix Vendredi 2018

Le "Goncourt de la Littérature jeunesse" a été dévoilé le 16 octobre et revient à Les amours d’un fantôme en temps de guerre de Nicolas de Crécy (Albin Michel Jeunesse), tandis que deux mentions sont attribuées à Nightwork de Vincent Mondiot (Actes Sud Junior) et à Milly Vodović de Nastasia Rugani (MeMo)
 

Par Claude Combet,
Créé le 16.10.2018 à 14h55,
Mis à jour le 16.10.2018 à 15h20

Les amours d’un fantôme en temps de guerre de Nicolas de Crécy (Albin Michel) remporte le 2e prix Vendredi, organisé par le groupe jeunesse du Syndicat national de l’édition, en partenariat avec la Fondation d’entreprise La Poste.

Nommé en hommage au Vendredi ou La vie sauvage de Michel Tournier, le prix, surnommé le "Goncourt de la Littérature jeunesse", s’est donné pour objectif de "mettre en valeur la richesse et la créativité de la littérature française contemporaine pour les adolescents " et a été dévoilé le mardi 16 octobre à 13h15 à la Maison sauvage à Paris. Les trois titres distingués ont en commun de mettre en scène des adolescents aux prises avec les difficultés de la vie dans une ambiance légèrement fantastique.

Avec Les amours d’un fantôme en temps de guerre (Albin Michel Jeunesse), Nicolas de Crécy, connu du public pour ses bandes dessinées, raconte l’histoire d’un fantôme adolescent, enrôlé dans la résistance pendant "la seconde guerre mondiale des humains" qui tombe amoureux d’une jeune humaine avec laquelle il ne parvient pas à communiquer.

Deux mentions

Parallèlement, le jury a attribué deux mentions. La première a été décernée à Nightwork de Vincent Mondiot (Actes Sud Junior), l’histoire de Patrick, adolescent de 14 ans vivant avec une mère alcoolique et un frère aîné sorti de prison, entraîné dans une étrange aventure. La seconde récompense va à Milly Vodović de Nastasia Rugani (MeMo), dont l’héroïne Milly s’en prend à Swan Cooper qui a tiré sur son frère Almaz, sur fond de ville envahie par les coccinelles et d'arrivée du monstre le Mange-cœurs.

La sélection comprenait aussi : La tête sous l’eau d’Olivier Adam (Robert Laffont), Brexit romance de Clémentine Beauvais (Sarbacane), Pâquerette, une histoire de pirates de Gaston Boyer (Gallimard Jeunesse), Rester debout de Fabrice Colin (Albin Michel), Un mois à l’ouest de Claudine Desmarteau (Thierry Magnier), Trois filles en colère d’Isabelle Pandazopoulos (Gallimard Jeunesse), et Pëppo de Séverine Vidal (Bayard).
 
Nicolas de Crécy succède à Anne-Laure Bondoux, première lauréate du prix en 2017 avec L’aube sera grandiose (Gallimard Jeunesse).
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités