Proclamation

Nincemon Fallé, lauréat du prix Voix d’Afriques 2024

Nincemon Fallé - Photo JC Lattès

Nincemon Fallé, lauréat du prix Voix d’Afriques 2024

La remise des prix aura lieu pendant la Semaine des cultures africaines et de la langue française organisée par les Instituts français du Cameroun.

Par Léon Cattan ,
Créé le 20.02.2024 à 17h44

Lancé par RFI, les éditions JC Lattès et la Cité internationale des arts en 2020, le prix Voix d’Afriques entend « faire émerger les jeunes auteurs et auteures de langue française du continent africain. » Sa quatrième édition vient de distinguer le primo-romancier Nincemon Fallé pour Ces Soleils Ardents (JC Lattès). 

Né dans l’est de la Côte d’Ivoire, l’écrivain de 22 ans aborde dans son premier livre la trajectoire intérieure d’Iro, un jeune homme qui a quitté son village pour Abidjan. Au moment où son père meurt, l’étudiant bascule dans une introspection profonde, qui le mène à se confronter à la vie de son mystérieux géniteur. « Ces Soleils Ardents vient questionner l’héritage des pères, l’ambition des fils, les lignes de tension, de trahison et d’amour qui traversent les générations et relient les hommes », a analysé le jury, félicitant Nincemon Fallé pour son « style unique et le portrait si réussi des étudiants d’Abidjan ».

Edité par JC Lattès le 20 mars 2024, le lauréat recevra son prix pendant la Semaine des cultures africaines et de langue française organisée par les Instituts français du Cameroun. Il sera ensuite accueilli à la Cité internationale des arts à Paris pour deux mois de résidence et à Bordeaux à la Villa Valmont. Il succède à Ernis, lauréate 2022 pour Comme une reine (JC Lattès).

Le jury était présidé par Mohamed Mbougar Sarr, lauréat du Goncourt 2022, et composé de Bénédicte Alliot, Véronique Cardi, Bios Diallo, Catherine Fruchon-Toussaint, Laure Gnabé Blédou, Stéphane Hanet, Grégoire Leménager, Grace Loubassou, Anne-Sophie Stefanini et Beata Umubyeyi Mairesse.

Les dernières
actualités