Ventes

Pas d’excitation autour de "Grey" chez les libraires

Grey à la Fnac Les Halles (Paris) mardi 28 juillet 2015 - Photo AGATHE AUPROUX

Pas d’excitation autour de "Grey" chez les libraires

Alors que le quatrième tome de Cinquante nuances de Grey est numéro 1 des ventes sur Internet et part bien dans les grandes surfaces culturelles, les libraires français constatent un démarrage plus progressif de l’ouvrage dans leurs rayons.
   

J’achète l’article 1.50 €

Par Agathe Auproux, Pierre Georges,
Créé le 28.07.2015 à 17h45,
Mis à jour le 29.07.2015 à 07h00

Avec 13 000 précommandes sur Amazon et Fnac.com dans l'Hexagone, les libraires pouvaient s’attendre à un peu d’effervescence en magasin au matin du mardi 28 juillet, jour de sortie de Grey: Cinquante nuances de Grey par Christian. Tiré au total à 500 000 exemplaires en France, Belgique et Suisse (ainsi qu’au Canada à 75 000 exemplaires), le quatrième tome de la saga érotique parue aux éditions Lattès n’a pourtant pas mobilisé les foules en librairie même si, ur les sites d'Amazon et de la Fnac, Grey carracole en tête des ventes.
 
Engouement mitigé en librairie
 
A travers la France, les libraires consultées par Livres Hebdo avaient vendu environ 10 % de leur stock mardi 28 juillet à 16h30. Ombres Blanches à Toulouse avait écoulé 7 Grey sur les 50 commandés. Kléber à Strasbourg, une petite vingtaine sur les 200 en stock.

Aux Volcans, à Clermont-Ferrand, on estime cependant que ce démarrage relativement modeste est lié à la période des vacances estivales. A Montpellier, chez Sauramps, qui a vendu 29 des 150 Grey commandés, on constate "que ce n’est pas Houellebecq, mais cela reste un démarrage plutôt correct".

A la librairie Charlemagne de Fréjus, on s’attend à "un démarrage progressif sur la semaine".  Chez Brentano’s, une librairie américaine de Paris, où l’on ne vend pas la version française du dernier opus d'E.L. James, on indique d’excellents retours sur les ventes de la version originale. Rappelons qu’aux Etats-Unis, Grey s'était écoulé à plus de 950 000 exemplaires au 19 juillet.
 
De meilleurs résultats chez Cultura
 
Les plus grosses enseignes affichent de bien meilleurs chiffres de vente, en particulier dans leurs succursales situées sur des lieux de vacances. Les magasins Cultura ont dans l’ensemble enregistré une très bonne première journée pour Grey. A Mérignac, près de Bordeaux, 110 exemplaires étaient déjà vendus en milieu d'après midi sur les 370 en stock. Des chiffres comparables ont été constatés dans plusieurs magasins Cultura du littoral méditerranéen.
 
Chez l’éditeur, JC Lattès, qui communiquera ses premiers résultats chiffrés mercredi 29 juillet dans la matinée, on parle de « très bons premiers échos ».

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
A

Ahbon

il y a 5 ans à 11 h 37

La preuve que derrière un grand nombre de libraires se cachent de bons commerçants qui préfèrent écouler des stocks pour leur chiffre plutôt que promouvoir de vrais livres - qui pourraient rapporter tout autant avec un peu de talent pour les faire connaître.


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités