"Persepolis" parmi les livres les plus contestés aux Etats-Unis | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, avec American Library Association, le 16.04.2015 à 14h59 (mis à jour le 16.04.2015 à 19h00) - 2 commentaires Censure

"Persepolis" parmi les livres les plus contestés aux Etats-Unis

Marjane Satrapi - Photo OLIVIER DION

Le roman graphique de Marjane Satrapi fait partie des livres les plus décriés aux Etats-Unis, comme le révèle la dernière étude de l’American Library Association.

L’American Library Association a publié lundi 13 avril sa liste annuelle des ouvrages ayant fait l’objet du plus grand nombre de plaintes et de demandes de censure de la part des parents et des éducateurs aux Etats-Unis. Selon ce rapport, Persepolis, le roman graphique de l’auteure de bande dessinée française d’origine iranienne Marjane Satrapi, paru initialement en quatre volumes entre 2000 et 2003, chez L’Association, est le deuxième livre le plus contesté. En tête de la liste, figure The Absolutely True Diary of a Part-Time Indian, le best-seller de Sherman Alexie (en français Le premier qui pleure a perdu, paru en 2013 chez Albin Michel). 

Persepolis
, qui raconte une enfance iranienne pendant la révolution islamique à travers le regard d'une petite fille, est décrié aux Etats-Unis pour "insensibilité culturelle". Egalement visé, le roman jeunesse autobiographique de Sherman Alexie, boycotté dans certaines écoles en Idaho en 2014.

Les ouvrages qui feraient "la promotion de l'homosexualité" ou "contenant des passages sexuellement explicites et faisant l'apologie de la violence, de la drogue et de l'alcool", sont également soumis à des pressions de censure, explique l'American Library Association dans son rapport. Ainsi, dans le reste de la liste des ouvrages les plus contestés aux Etats-Unis par les parents et les éducateurs, on retrouve également le livre illustré de Peter Parnell et Justin Richardson, And Tango makes three, qui raconte l'histoire de deux manchots mâles élevant un bébé manchot, paru le 31 octobre 2014 chez Rue du Monde sous le titre Et avec Tango, nous voilà trois !. Suivent notamment le premier roman de Khaled Hosseini The Kite Runner (en français Les Cerfs-volants de Kaboul, paru en 2005 aux éditions Belfond), et les mémoires de Jaycee Dugard, A stolen life, en français On m'a volé ma vie : kidnappée à 11 ans, séquestrée pendant 18 ans (Michel Lafon, 2013).

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Commentaire récent

“ Il faut replacer cela dans le contexte Américain ou il y a plus de 50 états qui sont très divers et relativement indépendants, ce qui explique les avis divers, donc que des livres peuvent être considé... ” Patrick il y a 4 ans à 20 h 01
close

S’abonner à #La Lettre