Philippe Forest, lauréat du prix de la Langue française 2016 | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 13.10.2016 à 14h18 (mis à jour le 13.10.2016 à 15h00) - 1 commentaire BRIVE

Philippe Forest, lauréat du prix de la Langue française 2016

PHOTO C.HÉLIE © GALLIMARD

Le prix de la Langue française, créé par la ville de Brive,  récompense l'essayiste et écrivain Philippe Forest. Il recevra sa distinction lors de l'inauguration de la 35e édition de la Foire du livre de Brive (4-6 novembre).

Créé en 1986, le prix de la Langue française distingue "une personnalité du monde littéraire, artistique ou scientifique dont l’œuvre a contribué de façon importante à illustrer la qualité et la beauté de la langue française", selon un communiqué des organisateurs. Cette année, la ville de Brive-la-Gaillarde, à l’origine du prix, récompense l’essayiste et écrivain Philippe Forest. Il recevra son prix lors de l'inauguration de la Foire du livre de Brive dont la 35e édition, présidée par Daniel Pennac, aura lieu du 4 au 6 novembre.

"Emblématique du rayonnement de la langue française

Joint par Livres Hebdo, Guillaume Delpiroux, directeur de la culture dans la Communauté d’agglomération du bassin de Brive et commissaire général de la Foire, affirme que ce choix "s’est imposé naturellement au second tour" car "Philippe Forest est un bel auteur qui a reçu plusieurs prix prestigieux et qui est emblématique du rayonnement de la langue française".
 
Philippe Forest a publié sept romans chez Gallimard, dont Sarinagara (prix Décembre 2004), et il a notamment contribué à l'édition des Œuvres complètes d'Aragon en "Pléiade" pour laquelle il a reçu le prix Goncourt de la biographie en 2015. 
 
Présidé par Laure Adler, le jury du prix de la Langue française est composé de Tahar Ben Jelloun, Dominique Bona, Hélène Carrère d’Encausse, Paule Constant, Franz-Olivier Giesbert, Paula Jacques, Alain Mabanckou, Jean-Noël Pancrazi, Bernard Pivot, Patrick Rambaud, Jean-Christophe Rufin et Danièle Sallenave.

1 commentaire déjà posté

said nourri - il y a 2 ans à 15 h 03

L'année dernière, ce même prix revenait à la belle Hélène Cixous. Fallait-il que Nourri l'eusse exprimé?

close

S’abonner à #La Lettre