Social

La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse va renforcer sa mission de conseil auprès de ses 1 400 adhérents et des prescripteurs qui sollicitent leurs interventions. « Les réformes fiscales et sociales ont entraîné une forte hausse des questions sur ces sujets, et il est aussi de notre rôle d'expliquer aux responsables d'écoles, de bibliothèques, de salons qui nous interrogent comment créer un compte diffuseur auprès de l'Urssaf, la fin des statuts affiliés/assujettis, le barème de rémunération des auteurs, le précompte de la cotisation d'assurance vieillesse, etc. : c'est dans l'intérêt de nos adhérents », explique Guillaume Nail, président de la Charte qui succède à Samantha Bailly, et qui a présenté son action à venir lors l'assemblée générale de l'association, début juin.

Isabelle Dubois, chargée de communication jusqu'à maintenant, et qui s'occupait déjà de répondre à ces questions, se consacrera à temps plein à ce travail d'information juridique et social, Angélique Brévost ayant été recrutée pour la remplacer dans ses fonctions précédentes. Une nouvelle directrice administrative arrivera aussi en septembre, en remplacement de Gaëlle Le Berre. L'association poursuit également ses master class juridiques démarrées l'an dernier, formation de deux jours pour une douzaine d'adhérents à chaque session. « Les contrats sont de plus en plus complexes, il est vraiment important de savoir en lire les nuances, dans les conditions d'exécution et de paiement », insiste Guillaume Nail. L'assistance juridique sur ces questions est toujours assurée par Emmanuel de Rengervé dans le cadre du partenariat avec le Snac.

L'association pérennise aussi la formation et la promotion des jeunes auteurs en renforçant le dispositif Emergence, un concours de nouvelles qui distingue 12 auteurs et complète le voyage professionnel à la Foire du livre de jeunesse de Bologne, maintenant bien installé (12 jeunes auteurs invités à présenter leurs travaux à des éditeurs internationaux). « Nous accompagnons les jeunes auteurs pour les aider dans leurs choix de carrière, le travail de leur singularité, en leur apportant les informations nécessaires », explique le président de la Charte. Pour financer ce programme, l'association disposera d'un budget en hausse, à 297 000 euros. Elle quitte l'hôtel de Massa, en raison des travaux, et s'installe dans des bureaux situés passage Turquetil (11arrondissement), qui lui permettront d'accueillir ses adhérents.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités