RNL 2015

Plus de la moitié des Français ont acheté un livre en 2014

Les Français on acheté moins de livre en 2014, qu'en 2013. - Photo OLIVIER DION

Plus de la moitié des Français ont acheté un livre en 2014

A l'occasion des Rencontres nationales de la librairie 2015, le ministère de la Culture et TNS-Sofres dévoilent leur baromètre annuel sur les achats de livres.

J’achète l’article 1.50 €

Par Marine Durand,
Créé le 22.06.2015 à 17h23,
Mis à jour le 23.06.2015 à 15h55

En 2014, les Français ont acheté moins de livres qu'en 2013. Selon le baromètre annuel sur les achats de livres du ministère de la Culture et de la communication, réalisé en partenariat avec TNS-Sofres et dévoilé lundi 22 juin à l'occasion des Rencontres nationales de la librairie de Lille, le marché des achats affiche un léger retrait, à -0,6% en valeur et -0,7% en volume.

Contrairement aux habituels chiffres de ventes communiqués par Livres Hebdo, ce baromètre, réalisé auprès d'un panel représentatif de 3000 personnes de 15 ans et plus, couvre l'ensemble des achats de livres effectués par ces personnes, qu'il s'agisse des livres imprimés (neufs ou d'occasion) ou de livres numériques, achetés en magasin, en ligne ou par correspondance, à l'exception des achats de livres scolaires et d'encyclopédies en fascicules.

Comme le précise le communiqué du ministère, ce léger retrait du marché présente certaines nuances. Si le marché du livre imprimé neuf, représentant 92% du marché global en valeur, connaît un recul un peu plus marqué (-1,4% en valeur et -1,7% en volume), ceux de l'occasion et du numérique sont en progression : +6% en valeur et +3% en volume pour les livres d'occasion (qui représentent 6% du marché global en valeur), +18% en valeur et +13% en volume pour les livres numériques, qui atteignent 2,3% du marché global en valeur.

Les librairies gagnent 0,5 point de parts de marché

Ce baromètre annuel livre aussi des indications quant à la répartition des achats de livres imprimés neufs entre les différents circuits de vente. En 2014, les résultats sont sensiblement les mêmes qu'en 2013 : l'ensemble " librairies et maisons de la presse" et le réseau des grandes surfaces culturelles demeurent les premiers circuits d'achats de livres, à égalité à 22% chacun. A noter que les librairies indépendantes gagnent un demi-point de parts de marché, signe de la vitalité du circuit.

Suivent les grandes surfaces non spécialisées (grandes surfaces alimentaires et leurs espaces culturels, 19,5%), puis les ventes par internet (tous réseaux confondus, 18,5%), qui gagnent aussi 0,5 point de parts de marché, soit une progression plus faible que les années précédentes. On trouve enfin, plus loin derrière, le circuit VPC/clubs (14,5%).

Les librairies restent le premier lieu d'achat des jeunes

Comme en 2013, 53% des Français de 15 ans et plus ont acheté un livre en 2014. Dans le détail, ils sont 51% à avoir acheté au moins un livre neuf en 2014 (-1 point), 10% un livre d'occasion (stable) et 3,0% un livre numérique (+0,4 point). Ainsi, les acheteurs de livres numériques sont dans leur très grande majorité (86%) aussi des acheteurs de livres imprimés.

Le communiqué du ministère de la Culture se conclut sur une note encourageante pour les libraires : en 2014 comme en 2013, les librairies sont le premier circuit d’achats de livres pour les 15/24 ans, contrairement à la génération des 25/49 ans, qui leur préfère les grandes surfaces spécialisées et l'achat en ligne.


 








Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités