Jeunesse

Plus de vingt éditeurs jeunesse québecois se mobilisent contre le racisme

Shauntay Grant - Photo

Plus de vingt éditeurs jeunesse québecois se mobilisent contre le racisme

Plusieurs éditeurs québecois en littérature jeunesse, se mobilisent dans une lettre ouverte datée du 8 juillet pour lutter contre le racisme.

J’achète l’article 1.5 €

Par Alexiane Guchereau ,
Créé le 09.07.2020 à 19h42 ,
Mis à jour le 09.07.2020 à 20h00

"Nous soussignés, éditeurs de littérature jeunesse québécoise, souhaitons exprimer notre solidarité envers les communautés minoritaires et réaffirmer que nous sommes contre toute forme de racisme" annoncent dans un courrier la vingtaine d'éditeurs québécois de littérature jeunesse, "conscients de leur impact sur la société".

Les signataires québécois déplorent le manque d'auteurs issus de la diversité, malgré les efforts déployés, et la faible représentativité des livres qui dressent "un portrait du quotidien d'enfants autochtones, noirs, asiatiques, arabes ou autres". Ils annoncent qu'une rencontre entre aura lieu dans les prochains jours entre éditeurs jeunesse pour faire le point sur la situation.

"Ensuite, il faudra organiser avec ceux et celles qui sont concernés, des rencontres pour écouter et réfléchir ensemble, afin de trouver avec eux et elles le chemin à suivre pour remédier à cette situation" . Les éditeurs qui souhaiteraient ajouter leur nom à ceux des signataires sont invités à s'inscrire via ce lien.

Cette prise de conscience intervient à la suite des événements survenus après le meurtre de George Floyd le 25 mai 2020. En Nouvelle-Écosse (Canada), le Premier ministre Stephen McNeil a reconnu que la province avait ses propres problèmes de racisme systémique. Parmi les pistes évoquées par son gouvernement, une liste de lectures anti-racistes proposée par les bibliothèques publiques d'Halifax selon The Chronicle Herald, un quotidien local.
 

Les dernières
actualités