TRIBUNE

Pour un accès sans conditions dans toutes les bibliothèques et tous les services publics

Rendez-vous au 18e étage de la Tour des Lois. - Photo CC BY-SA 4.0

Pour un accès sans conditions dans toutes les bibliothèques et tous les services publics

Tandis que la pétition "Pour une bibliothèque accessible à tous" s'approche des 10000 signataires, de nombreux bibliothécaires s'insurgent des restrictions sanitaires imposées aux bibliothèques, les entravant dans leur mission.

Nous, professionnel.les des bibliothèques ; personnels de la Bibliothèque Publique d’Information (BPI), de la Bibliothèque Nationale de France (BNF), des bibliothèques départementales, universitaires,... ; documentalistes en établissements scolaires, en centres de documentation,... non soumis.es au quotidien au pass sanitaire dans nos structures, apportons notre soutien plein et entier à nos collègues des bibliothèques territoriales mobilisé.es depuis des semaines pour réaffirmer ce que les bibliothèques sont depuis toujours, et ce d’autant plus en période de crise : des lieux essentiels.
 
Hier mobilisé.es avec succès pour continuer à maintenir ce service jugé indispensable tout au long de la crise sanitaire, les bibliothèques ont mis en place un protocole qui a fait ses preuves et a permis au plus grand nombre de continuer à bénéficier de leurs services. Pourquoi l’instauration soudaine de cette obligation du pass sanitaire alors que les librairies, les conservatoires et, comble de tout, le métro, les magasins et les centres commerciaux sont accessibles sans contraintes ?
 
Cette situation parfois ubuesque, trop souvent crève-cœur, va à l’encontre de nos missions d’accueil inconditionnel, du manifeste de l’UNESCO et des droits de l’enfant.
Elle défait d’un revers de la main la confiance que les personnels des bibliothèque ont mis des années à mettre en place avec des personnes éloignées du livre et de la lecture.

Elle accentue les inégalités :
  • entre les personnes habitant les grandes agglomérations et celles habitant les petites communes où la bibliothèque est souvent le seul lieu ressource ;
  • entre les personnes disposant des moyens de s’acheter les documents nécessaires à leurs études ou à leur épanouissement et celles ne le pouvant pas ;
  • en empêchant l’accès aux ordinateurs afin d’effectuer des démarches administratives courantes, de consulter ses mails, de prendre un rendez-vous médical,
  • en empêchant également l’accès à des informations fiables, de qualité et vérifiées,...
 
Aujourd’hui de nombreux.ses collègues sont en grande souffrance : contrôler et exclure ne font pas partie de leur métier. Des agent.es de bibliothèque sont menacé.es de sanctions car ils et elles refusent de contrôler des enfants et des adultes qui ont besoin des bibliothèques. Rappelons que l’extension du pass sanitaire entrée en vigueur le 30 septembre dernier a signé un coup d’arrêt pour plus d’un tiers des enfants de 12 à 17 ans qui ne peuvent plus venir faire leurs devoirs, se détendre, chercher les livres recommandés par leurs enseignant.es.
Une très grande majorité de bibliothèques voit leur fréquentation diminuer drastiquement ces deux derniers mois. Et cela n’a fait qu’empirer depuis le 30 septembre. Qu’en sera-t-il après le 15 octobre ?
 
S’appuyant sur le décret du 7 août 2021, qui stipule que "les personnes accédant [aux bibliothèques] pour des motifs professionnels ou à des fins de recherche" ne sont pas soumises à la présentation d'un pass sanitaire, de nombreuses collectivités (Lyon, Grenoble, Cherbourg, Est Ensemble,…) ont décidé qu'elles appliqueront cette exception à des fins de recherche pour les enfants. 
 
Nous souhaitons que les collectivités de tutelle s’appuient sur le texte de loi qui leur laisse une grande latitude à affirmer que toute personne entrant au sein de leurs bibliothèques est susceptible de venir pour motifs professionnels ou à des fins de recherche. Nous demandons la levée de l’obligation du pass sanitaire dans l’ensemble des bibliothèques et des lieux de culture.
 
Ce mercredi 13 octobre, nous serons aux côtés des personnels de bibliothèques en lutte sur tout le territoire pour exiger :
  • que les bibliothèques soient, au même titre que les autres services publics, accessibles librement et sans condition
  • l’accès sans conditions à tous les lieux de culture et de loisirs
  • l’arrêt de toutes les sanctions ou menaces de sanctions contre les personnels concernés
 
Nous nous associons à tous.tes les professionnel.les du livre et de la lecture qui ont signé les précédentes tribunes et invitons à signer et faire signer la pétition http://urlr.me/f1xFD.
 
 
Les premiers signataires
  • Charline Attard, Bibliothèque nationale de France
  • Catherine Brodard, Bibliothèque publique d’information
  • Julie Delaigue, CDI en collège (44)
  • Benjamin Desbois, Bibliothèque nationale de France
  • Claire Druhet, Bibliothèque publique d’information
  • Aurélie Giordano, Agence régionale du livre (13)
  • Liza Hubbard, Bibliothèque nationale de France
  • Julie Jourdan, Bibliothèque nationale de France
  • Céline Kabylo, bibliothèque universitaire (30)
  • Nadia Khelifi, Bibliothèque nationale de France
  • Nathalie Laborde, médiathèque départementale (81)
  • Sandrine Lacan, médiathèque départementale (81)
  • Sébastien Le Chevère, Bibliothèque nationale de France
  • Sylvie Long , archives municipales (81)
  • Doyle Lony, Bibliothèque nationale de France
  • Aurélie Mandel, Bibliothèque nationale de France
  • Aurélien Moreau, Bibliothèque publique d’information
  • Nicolas Protat, Bibliothèque nationale de France
  • Nathalie Pujol, bibliothèque universitaire
  • Adeline Quéru, CDI en collège (75)
  • Catherine Rancon, Bibliothèque nationale de France
  • Boris Ratel, Bibliothèque nationale de France
  • Guillaume Riquier, Bibliothèque nationale de France
  • Abel Sprecher, bibliothèque universitaire (34)
  • Charlotte Thénier, Bibliothèque nationale de France
  • Frédéric Tréfouel, Bibliothèque nationale de France
  • Natacha Trotzky médiathèque départementale (81)
  • Véronique Vassiliou, Service de la lecture publique (13)
  • Mélissa Viguié, Bibliothèque nationale de France

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités