Statistiques

Selon la Fédération des Editeurs Européens, le chiffre d'affaires du marché européen du livre a bénéficié d’une augmentation significative en 2019. Le secteur enregistre 24,4 milliards d’euros répartis majoritairement sur cinq marchés : Allemagne, Royaume-Unis, France, Espagne et Italie. 

En 2019, le marché du livre européen a produit à 605000 nouveaux titres et contribué à l’emploi d’un demi-million de personnes sur l’ensemble de la chaîne du livre. En revanche, malgré l’explosion des ventes de livres audio cette année-là, le marché du livre numérique n’a pas augmenté. Il garde une part d’environ 10% du marché total.
 [[asset:image:347932 {"mode":"full","align":"","field_asset_image_copyright":["FEE"],"field_asset_image_desc_long":[],"field_asset_image_desc":[],"field_xml_id":[]}]]

Tendances 2020

Pour 2020, la FEE a déjà commencé à collecter des tendances. D’un point de vue géographique, elle remarque une croissance significative dans le Nord de l’Europe qu’elle relie aux services d’abonnement illimité aux livres audios mis en place par ces pays. L’augmentation est visible en Flandre (+4%), aux Pays-Bas (+7%), ou encore en Suède et en Norvège où les deux pays comptabilisent une hausse de 10%. 

Le Portugal et la Grèce, connaissent, quant à eux, une forte baisse de leur chiffre d’affaires. Un recul de 19% pour l’un et jusqu'à 30% pour l’autre que la FEE associe au manque d’infrastructures pour les ventes en ligne et au peu d’aides accordées durant les confinements strictes. 

En France (- 3,5%) comme en Allemagne (- 2,3%) et en Wallonie (- 5%), les statistiques relèvent une légère baisse. 

Concernant les secteurs éditoriaux, tous les pays sont marqués par une hausse des ventes liées à la littérature jeunesse et une chute du secteur Tourisme. 

Enfin, la Fédération note un glissement des ventes vers les best-sellers. Elle appelle donc, pour l’année à venir, à un soutien national et européen mais aussi à une vigilance accrue auprès des plateformes de vente en ligne.

Les dernières
actualités