Première réussie pour L'Autre Salon | Livres Hebdo

Par Michel Puche, le 18.03.2018 à 23h26 (mis à jour le 19.03.2018 à 00h00) Manifestation

Première réussie pour L'Autre Salon

L'Autre Salon au palais de la Femme. - Photo PHOTO OLIVIER DION

Au palais de la Femme, à Paris, en même temps que Livre Paris, la première édition de L'Autre Salon a réuni, du 16 au 18 mars, une centaine de petits éditeurs indépendants.

Une centaine de petits éditeurs indépendants se sont retrouvés du 16 au 18 mars, au palais de la Femme, à Paris, pour la première édition de L'Autre Salon, une manifestation organisée par l'association L'Autre Livre. L'initative était d'autant plus attendue que ce nouveau rendez-vous se déroulait en même temps que Livre Paris, au rez-de-chaussée de l'immeuble de l'Armée du salut, rue de Charonne.

Parmi les maisons présentes, on notait la présence de Al Manar, Claire Paulhan, La Délirante, Lunatique ou Le Vampire actif. Dès l'ouverture, vendredi, "le public était au rendez-vous, dans un lieu agréable et une très bonne ambiance", se félicitait Jean-Charles Domens, des éditions Domens, à Pézenas (Hérault).

Amitié et solidarité 
Dimanche après-midi, Hugues Beesau, directeur de la maison Le Vampire actif, à Lyon, qui présentait notamment une de ses nouveautés (L'enfer de Verdun, de Félicien Champsaur), jugeait cette première "très positive" et se disait prêt à revenir l'an prochain. Aux éditions du Paquebot, spécialisée dans la poésie et installée à Paris, Martine Lemire ne boudait pas son plaisir d'être là et insistait sur "les rapports d'amitié et de solidarité" qui unissent les petits éditeurs présents.

Certains, comme Claire Paulhan, se sont partagés, le temps du week-end, entre la porte de Versailles et le palais de la Femme. "Mais ce n'est pas du tout le même public", précise l'éditrice. Des éditeurs étrangers étaient aussi présents, belges et suisses.

Discret sur leurs ventes, ces petits éditeurs, dont certains sont des familiers du salon L'Autre Livre, organisé aux Blancs-Manteaux, dans le Marais, à l'automne, semblent unanimes pour dire au moins leur plaisir de se retrouver dans ce nouveau lieu. Alain Gorius, président de la manifestation (éditions Al Manar), est désormais assuré, fort du succès de cette première, d'y revenir l'an prochain et à la même période. Restera à fixer une date. Encore une fois en même temps que Livre Paris ?  Cela reste à débattre, mais en "off Versailles", assurément.
close

S’abonner à #La Lettre