FRANCOPHONIE

Premiers contenus des États généraux du livre en langue française dans le monde

Photo LE LIVRE EN LANGUE FRANÇAISE DANS LE MONDE

Premiers contenus des États généraux du livre en langue française dans le monde

Les États généraux du livre en langue française dans le monde se tiendront les 23 et 24 septembre, à Tunis. Trois tables rondes, cinq ateliers sont au programme de l'évènement international. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Thomas Faidherbe,
Créé le 14.04.2021 à 17h59,
Mis à jour le 14.04.2021 à 19h48

Les États généraux du livre en langue française dans le monde se tiendront à Tunis, les 23 et 24 septembre. Les organisateurs de l'évènement international de la francophonie ont détaillé, ce mardi 13 avril, dans une vidéo de présentation, le calendrier pour les prochains rendez-vous numériques, en prélude des États généraux de Tunis.

Réunies sous l’appellation des Rendez-vous numériques du livre en langue française dans le monde, ils ont pour objectif de mobiliser les acteurs pour recueillir des réflexions et engager des projets concrets dans la durée.  

Tables rondes, initiatives et rencontres au programme

Tout au long du mois d'avril, les États généraux ont programmé une série de tables rondes. Pendant trois semaines, les 1er, 8 et 14 avril, les professionnels du livre ont échangé sur la réalité des marchés du livre en langue française dans les différentes régions de la francophonie : Maghreb et Proche Orient, Europe et Amérique du Nord, Afrique Subsaharienne, Océan indien et Haïti. 

La présentation a aussi été l’occasion de révéler trois initiatives en parallèle de l'évènement. L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), qui vise à promouvoir le français, lance le 3 mai prochain, une plateforme mondiale de référencement des acteurs de la chaîne du livre. Avec près de 13000 références et une carte, l'outil permettra de favoriser les échanges d'informations entre les professionnels et les autorités publiques. Il sera disponible ici. 

De plus, le Bureau International de l'Edition Française (BIEF) a réalisé plus de 80 entretiens auprès des professionnels du livre dans 37 pays. L'ensemble, qui a permis de faire un point sur les enjeux et difficultés du marché du livre, a été synthétisé dans sept fiches régionales : Afrique centrale, Afrique de l’Ouest, Asie du Sud-Est, Maghreb, Océan Indien-Haïti, pays francophones du Nord (Europe et Québec) et Proche-Orient. 

De son côté, la société de conseil Bearing Point avec le soutien du Centre National du Livre a initié une étude économique prospective sur le marché du livre 2020. Elle est le fruit d’une collaboration d’expertises complémentaires entre le Commissariat des États généraux, le cabinet BearingPoint, le Comité d’orientation scientifique composé de 7 universitaires francophones et le BIEF. 

Enfin, cinq ateliers virtuels professionnels seront organisés du 19 au 23 avril autour de plusieurs thématiques : les politiques publiques à l’échelle des pays et de la francophonie ; le livre et les jeunes ; coopération entre acteurs et mobilité des auteurs ; la diffusion et la distribution ; les problématiques du numérique. Les acteurs du livre aborderont les synthèses des travaux issues des rencontres professionnelles organisées en marge des salons du livre à Bamako, Tunis, Casablanca, Montréal, Abidjan et Paris. 

Un évènement international

Lancés à l'occasion du Plan pour la langue française et le plurilinguisme, présenté par le Président de la République française en mars 2018, les États généraux du livre ont sollicité un Comité de pilotage, composé de 22 pays et près de 40 structures. Sous l'impulsion du Ministère de la Culture, de l'Institut français et de la Commissaire générale, Sylvie Marcé, l'évènement s'est préparé pendant deux années. L'ensemble des acteurs se sont réunis pour initier collectivement les actions nécessaires, pour faire évoluer la situation du livre en langue française dans le monde.

L’événement de Tunis sera assuré par la France, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et six pays : Côte d’Ivoire, Guinée, Québec, Suisse, Tunisie, Wallonie-Bruxelles. Pendant deux jours, 300 à 400 acteurs du livre seront réunis pour débattre autour des problématiques de ce secteur : auteurs, éditeurs, diffuseurs, distributeurs, libraires, acteurs du numérique. 
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités