Procédure abusive pour Vivendi | Livres Hebdo

Le tribunal de grande instance de Paris a condamné Vivendi, filiale de Bolloré, à 8 000 euros de dommages-intérêts et à 3 000 euros de frais pour procédure abusive, à propos de l'assignation pour dénigrement intentée contre Nicolas Vescovacci, coauteur du livreVincent tout-puissant,enquête sur le groupe et son P-DG. L'avocat de Vivendi a annoncé que son client ferait appel. Six plaintes pour diffa

Lire la suite (150 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Thématiques

close

S’abonner à #La Lettre