Promotion du livre de Marlène Schiappa: Anticor saisit la Cnil | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, le 29.05.2018 à 16h08 (mis à jour le 29.05.2018 à 22h35) Politique

Promotion du livre de Marlène Schiappa: Anticor saisit la Cnil

Marlène Schiappa - Photo DR

L'association anticorruption s'indigne de l'envoi, par le cabinet de Marlène Schiappa, d'une invitation à une dédicace pour la promotion de son dernier livre.

L'association anticorruption a saisi, dimanche 27 mai, le Premier ministre ainsi que la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). Elle accuse le cabinet du secrétariat d'Etat chargé de l'Egalité entre les femmes et les hommes d'avoir fait la promotion du dernier livre de Marlène Schiappa, Si souvent éloignée de vous: lettres à mes filles (Stock), en envoyant une invitation à une dédicace aux journalistes, mardi 22 mai. Pourtant, "ce livre n’est ni une communication gouvernementale ni un bilan d’action politique, mais un récit purement personnel, partiel et parfois romancé. Les propos tenus ici n’engagent que leur auteure", peut-on lire dans l'ouvrage.
 
"L’article 226-21 du code pénal […] punit de cinq ans de prison et de 300000 euros d’amende tout détournement de finalité de fichier", a rappelé le président d'Anticor Jean-Christophe Picard, dans les courriers adressés au Premier ministre et à la Cnil et mis en ligne sur le site de l'association.  
 
Le cabinet de Marlène Schiappa a reconnu, lundi 28 mai, "une maladresse" qui "ne se reproduira plus" et qui n'aurait eu "aucun impact sur les deniers publics". Cela n'a pas eu beaucoup d'impact sur les ventes: pour l'instant, selon les données GFK, le livre s'est vendu à 200 exemplaires.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre