Pulitzer et jackpot | Livres Hebdo

Les ventes du Chardonneret de Donna Tartt (paru en France chez Plon) ont doublé après l’attribution du prix Pulitzer (dans la catégorie fiction), passant de 7 095 exemplaires par semaine à 15 079 (soit une hausse de 113 %) selon Nielsen BookScan. Little, Brown annonce des ventes totales de 1,5 million et réimprime le livre à 150 000 exemplaires. Il devrait dépasser le score d’Olive Kitteridge d’Elizabeth Strout (994 000 ventes, Pulitzer 2009), et largement ceux de Tinkers de Paul Harding (413 000, Pulitzer 2010), de A visit from the goon squad de Jennifer Egan (408 000, Pulitzer 2011) et de The orphan master’s son d’Adam Johnson (180 000, Pulitzer 2013). C. C.

close

S’abonner à #La Lettre