Nominations

Quatre nouvelles recrues à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image

La cité internationale de la bande dessinée et de l'image à Angoulême - Photo ANNE-LAURE WALTER / LIVRES HEBDO

Quatre nouvelles recrues à la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image

La CIBDI à Angoulême annonce l’arrivée de quatre jeunes cadres dans son équipe de direction, dont l'ancien journaliste d'Europe 1, Mathieu Charrier, et Maël Rannou qui prend la direction de la bibliothèque.

J’achète l’article 1.50 €

Par Charles Knappek,
Créé le 31.08.2021 à 10h14,
Mis à jour le 31.08.2021 à 11h00

La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image (Cibdi), à Angoulême, renouvelle son équipe de direction en faisant appel à quatre jeunes spécialistes de la BD, tous âgés de moins de 40 ans.

Mathieu Charrier, 34 ans, est nommé responsable de la New Factory – l’usine à création de la Cibdi – et de la programmation culturelle. Jusqu’alors journaliste à Europe 1, il aura pour mission de définir et mettre en œuvre la politique d’accompagnement des artistes-auteurs au sein de la New Factory et d’y assurer une programmation artistique et culturelle "diversifiée et innovante".

Maël Rannou, 32 ans, devient directeur du pôle lecture publique et transmission. Collaborateur régulier dans la presse spécialisée et scénariste BD, il était dernièrement responsable du service de lecture publique à Laval. Dans ses nouvelles fonctions, il dirigera la bibliothèque de la Cibdi.
 
Maël Rannou


Sylvain Lesage, 38 ans, et Irène Le Roy Ladurie, 31 ans, deviennent pour leur part rédacteur en chef et rédactrice en chef adjointe de la revue 9ème art 2.0. Ils succèdent à Thierry Groensteen, fondateur et rédacteur en chef de la revue depuis 2016, suite à son départ en retraite. Ils auront notamment pour mission de définir et renouveler la politique éditoriale de la revue, conçue comme un espace de réflexion scientifique autour de la BD et de l’image graphique.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités