DIFFUSION

Québec Amérique entend "se faire une place" en France

Québec Amérique entend "se faire une place" en France

L'équipe de Québec Amérique.  - Photo Québec Amérique

Québec Amérique entend "se faire une place" en France

Depuis octobre, la maison d'édition québécoise relance son implantation en France avec une offre diversifiée en littérature, jeunesse et Young Adult, une équipe sur place et un accord avec Dilisco pour la diffusion-distribution en Europe francophone.

J’achète l’article 1.5 €

Par Souen Léger,
Créé le 25.10.2022 à 20h36

Après plus d'un an de préparation, Québec Amérique se relance en France, et plus largement en Europe francophone. Fondée en 1974 par Jacques Fortin et reprise en 2020 par sa fille Caroline Fortin, cette maison d'édition indépendante, l'une des principales au Québec, était présente sur le territoire français via la Librairie du Québec à Paris et Diffusion du Nouveau Monde, principalement pour des ouvrages sur commande. Mais elle reprend désormais activement la diffusion-distribution d'une portion de son catalogue avec Dilisco, partenaire d'une première expérience entre 2014 et 2016.

"De plus en plus d'éditeurs français venaient cogner à ma porte pour acquérir les droits de textes québécois. En observant par ailleurs le succès de maisons comme La Peuplade, Le Quartanier ou encore La Pastèque, nous nous sommes dit que cela valait le coup de se lancer en y mettant les moyens", retrace Alexandra Valiquette, directrice des droits et des exportations chez Québec Amérique.

Après avoir rencontré cinq diffuseurs en France, l'équipe a finalement choisi de collaborer de nouveau avec Dilisco, "pour leur enthousiasme" et leur capacité à "défendre différentes branches du catalogue". Car "QA", comme on l'appelle outre-Atlantique, est un éditeur généraliste qui publie de 80 à 100 titres par an, mêlant fictions, essais ou encore ouvrages pratiques.

De Marie Laberge à Anne la maison aux pignons verts

Le bal européen s'ouvre avec Marie Laberge, déjà connue du public, et son roman Contrecoup, paru le 11 octobre dans la collection Littérature d'Amérique. Celle-ci, dont plusieurs titres comme Bondrée d’Andrée A. Michaud (Rivages), Quand il fait triste Bertha chante de Rodney Saint-Éloi (Héloïse d’Ormesson) ou encore Fille de fer d’Isabelle Grégoire (Le Mot et le reste) ont été repris par des maisons françaises, se développera en Europe à raison de quatre nouveautés par an. "Souvent, quand les auteurs québécois sont publiés en Europe, on oublie un peu d'où ils viennent. Nous voulons nous faire une place ici !", souligne Alexandra Valiquette.

La maison prévoit par ailleurs de publier deux albums Jeunesse de création par semestre, dont les premiers, parus le 11 octobre, sont L’Abécédaire-passoire de Christiane Duchesne, et Les 1000 enfants de monsieur et madame Chose de Valérie Fontaine. Quatre titres de Young Adult sont également attendus chaque semestre, à l'instar de la série à succès Nellie, de Sylvie Payette, qui explore un univers parallèle où le Québec serait resté français. À ce programme s'ajoutent des titres du fonds comme la série Adopteparentalité de Johanne Lemieux, ou encore la saga Anne la maison aux pignons verts de Lucy Maud Montgomery. Adaptée en série télévisée sur Netflix, elle sera publiée en version poche dans sa traduction originale, en janvier et en avril 2023, avec de belles couvertures.

Pour défendre cette sélection, divers mandats ont été confiés à quatre collaboratrices : Julie Bacques pour les relations libraires en France ; Donatella Bredas pour les relations libraires en Belgique et en Suisse ; Marion Binet, attachée de presse jeunesse et réseaux sociaux ; et Muriel Poletti-Arlès, attachée de presse pour Contrecoup de Marie Laberge.

Les dernières
actualités