Martine Aubry, Aurélie Filippetti, Bertrand Delanoë, David Kessler ou Jérôme Clément ?
Après l'élection de François Hollande à la présidence de la République, le jeu est ouvert pour la nomination du prochain ministre de la Culture, qui devrait avoir lieu mercredi 16 mai en fin de journée.

Avec l'inauguration de Monumenta au Grand Palais mercredi et une visite en hommage à François Mitterrand à la Bibliothèque nationale de France jeudi, le nouveau Président a montré que la culture était au coeur de ses préoccupations.

A priori, Hollande choisira un élu, ce qui exclu Kessler et Clément, qui pourraient trouver une place de conseiller à l'Elysée. La grande inconnue reste la place de Martine Aubry au gouvernement. Si elle n'est pas nommée Premier ministre - le Maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault semble favori - elle pourrait hériter d'un grand ministère dont les compétences iraient de la Culture à l'Enseignement supérieur en passant par la jeunesse.

Au cas où le choix ne se porterait pas sur la Maire de Lille, Aurélie Filippetti, vedette montante du Parti, en charge du pôle Culture, audiovisuel et médias durant la campagne présidentielle, semble incontournable pour ce poste.

Le programme du prochain Ministre sera chargé ; concernant le livre et la lecture, parmi les mesures urgentes, il y aura certainement le retour à la TVA à 5,5 % et la nomination d'un médiateur du livre et « acte 2 de la loi Lang ».

__________
Voir aussi Livres Hebdo n°909 (11 mai 2012) : Qui à la culture (Décryptages, p.17).
Focus : Présidentielles 2012
Sondages : François Hollande élu Président de la République, quelle mesure son gouvernement devra-t-il prendre en priorité?

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités