Grands Prix d'automne 2022

Qui aura le Goncourt ?

Qui aura le Goncourt ?

Le restaurant Drouant où se réunissent les membres de l'Académie Goncourt - Photo Olivier Dion

Qui aura le Goncourt ?

La très large majorité des 12 critiques interrogés cette année voit Giuliano da Empoli être sacré par l'Académie Goncourt jeudi 3 novembre. 

J’achète l’article 1.5 €

Par Éric Dupuy,
Créé le 31.10.2022 à 18h00 ,
Mis à jour le 02.11.2022 à 18h55

Le 3 novembre sera décerné le 119e prix Goncourt, Chez Drouant à Paris, comme le veut la tradition. Et comme le veut notre tradition, Livres Hebdo a réalisé un sondage, dès l’annonce des quatre romans finalistes connus, auprès d’une douzaine de journalistes littéraires pour savoir qui, selon eux, aurait le prestigieux prix et qui le mériterait.

Le Goncourt pour da Empoli…

Sans conteste, Giuliano da Empoli et Le Mage du Kremlin (Gallimard) ont la faveur des pronostics avec huit citations (66%) et bien que l'auteur franco-italo-suisse ait reçu le Grand prix du roman de l’Académie française jeudi, peu de journalistes (deux) sont revenus sur leur choix. Brigitte Giraud et son Vivre Vite (Flammarion) fait office d’outsider avec trois citations (une personne ne s’est pas prononcée) pour l’obtention du graal.

...Cloé Korman le mériterait

Qui le mériterait ? Selon les journalistes littéraires, Cloé Korman, citée à six reprises pour son roman Les Presques sœurs (Seuil), est la plus méritante devant ex-æquo Makenzy Orcel (Une Somme humaine – Rivages), Brigitte Giraud et… Giuliano da Empoli, cités deux fois chacun, entre autres velléités.  

Les arguments des journalistes littéraires :

Pierre MauryLe Soir (Belgique)

Qui aura le Goncourt ?
Giuliano da Empoli, malgré un certain nombre d’éléments en sa défaveur, Le Mage du Kremlin est paru en avril et le Goncourt n’est plus allé à un ouvrage hors rentrée depuis Eric Vuillard, déjà une exception en 2017. Par ailleur

Lire la suite (8 700 caractères)

Les dernières
actualités