Radovan Ivsic est décédé le 25 décembre 2009 à Paris

Radovan Ivsic et André Breton

Radovan Ivsic est décédé le 25 décembre 2009 à Paris

L'essentiel de l'oeuvre du poète et auteur dramatique croate est publiée chez Gallimard.

J’achète l’article 1.50 €

Par Livres Hebdo,
avec LH,
Créé le 11.01.2010 à 00h00,
Mis à jour le 11.01.2010 à 00h00

Figure emblématique du surréalisme, installé à Paris depuis 1954, proche d'André Breton, Radovan Ivsic a publié une importante oeuvre poétique et théâtrale. Entre 1941 et 1956, il a écrit de nombreux textes de théâtre dont le plus connu est Le Roi Gordogane (1943).

Les Editions Gallimard ont publié la poésie, le théâtre complet et un recueil d'essais de Radovan Ivsic en collection Blanche : Poèmes en 2004, Théâtre en 2005 puis Cascades en 2006.

Né en 1921 à Zagreb, son oeuvre a été interdite aussi bien pendant l'occupation allemande que sous le régime titiste.
Condamné au silence, à partir de 1945, il devient essentiellement traducteur, de Jean-Jacques Rousseau, de Molière mais aussi de Maeterlinck, Marivaux, Apollinaire, Giraudoux et on lui doit ainsi les premières traductions de Breton, Lautréamont, Arp, Tzara, Van Gogh, éluard, Césaire, Ionesco ou encore Jean-Paul Sartre...

En 1954 il parvient à gagner Paris où, sur l'invitation d'André Breton et de Benjamin Péret, il se joint au groupe surréaliste et participe à toutes les manifestations du mouvement. Il écrit à partir de ce moment, presque exclusivement, en français et publie certains livres illustrés par des artistes comme Miró, Toyen....

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités