Bande dessinée

Pour la première fois, l’auteur allemand de bande dessinée Ralf König (Les nouveaux mecs, Conrad et Paul, Djinn Djinn) revisite Lucky Luke, le cow-boy solitaire créé par Morris et Goscinny en 1946. L’album, intitulé Choco-Boys, sortira en librairie le 15 octobre chez Lucky Comics.

Paru en Allemagne depuis le 2 juillet, l’album est un dernier hommage à son créateur Morris pour l’année 2021, année de commémoration des soixante-quinze ans de la création de Lucky Luke. Ralf König, qui a appris à lire avec l’album Calamity Jane, signe une histoire originale au sein de laquelle Lucky Luke est "en butte au harcèlement pénible de chasseurs d’autographes et affublé d’une barbe de trois jours à laquelle il ne nous avait pas habitués", explique l’éditeur Dargaud.
 
Photo DARGAUD

Dans Choco-Boys, Lucky Luke s’aventure au Job Center de Straight Gulch, où on lui propose un boulot de tout repos : accompagner cinq vaches jusqu’à Dandelion Valley. Leur propriétaire, M. Sprüngli, a l’intention de faire découvrir à l’Amérique son délicieux chocolat suisse de haute qualité. Un vrai régal, mais qui nécessite une crème issue du lait de vaches en bonne santé. Or, les siennes sont épuisées par leur voyage mouvementé depuis leur pays natal. La preuve, leur couleur a viré au mauve milka, plutôt inattendu pour un bovin. Luke accomplit cette mission originale en compagnie d’un cow-boy pas comme les autres, un certain Terrence, qui lui raconte son histoire d’amour avec un autre garçon-vacher.

Ralf König a notamment écrit la série de BD Conrad et Paul, sur un couple gay vivant à Cologne (Glénat). Dans ses albums, il évoque des sujets de société comme l’acceptation de la différence, les rapports femmes-hommes, ou encore les relations entre homosexuels et hétérosexuels. Tout au long de sa carrière, il a reçu de nombreuses récompenses, parmi lesquelles le prix du scénario au Festival d’Angoulême, en 2005, et le prix Max-et-Moritz pour l’ensemble de son œuvre.

En 2021, la bande dessinée a célébré le cow-boy qui tire plus vite que son ombre. Lucky Comics a publié Lucky Luke se recycle, par le dessinateur allemand Mawil. L’éditeur a également publié Wanted Lucky Luke, par Matthieu Bonhomme, écoulé à plus de 50 000 exemplaires en France.

Créé par Morris en 1946, scénarisé par René Goscinny à partir du milieu des années 1950, les albums de Lucky Luke se sont vendus à plus de 300 millions d’exemplaires et sont traduits en 29 langues.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités