Réimpressions massives pour les lauréats du Goncourt et du Renaudot | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, le 04.11.2019 à 18h10 (mis à jour le 04.11.2019 à 20h22) Prix littéraires

Réimpressions massives pour les lauréats du Goncourt et du Renaudot

Les imprimeries Floch le jour du Goncourt - Photo MARINE DURAND

Les éditeurs ont prévu des réimpressions importantes pour Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois et La panthère des neiges de Sylvain Tesson, lauréats respectifs des Prix Goncourt et Prix Renaudot.

Le Prix Goncourt 2019 a été attribué ce lundi 4 novembre à Jean-Paul Dubois pour son livre Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon (L'Olivier) et le Prix Renaudot 2019 à Sylvain Tesson pour son livre La panthère des neiges (Gallimard). L'attribution de ces prix a entraîné une réimpression instantanée des romans.

Selon l'éditeur, une réimpression de 220 000 exemplaires de Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon a été lancée. Avant le Goncourt, le roman avait été tiré à 111 000 exemplaires. Il voit ainsi son nombre d'exemplaires quasiment tripler pour atteindre un tirage total de 331 000 exemplaires. Selon GFK, 46 000 exemplaires ont déjà été vendus. L'écrivain sera l'invité de Guillaume Erner dans la matinale de France Culture mardi 5 novembre à 7h40.
 


Tiré initialement en 120 000 exemplaires, La panthère des neiges de Sylvain Tesson (Gallimard), en est déjà à sa cinquième réimpression, pour atteindre 180 000 exemplaires la semaine dernière selon l'éditeur. La dernière réimpression du roman, estimée à 20 000 exemplaires, était prévue pour le 7 novembre. Gallimard annonce avoir réalisé 140 000 ventes du roman à l'heure actuelle. Depuis l'attribution du Renaudot à 12h45, une nouvelle réimpression de 200 000 exemplaires est en cours.

En 2018, le roman lauréat du Goncourt, Nos enfants après eux de Nicolas Mathieu, tiré au départ à 10 000 exemplaires, atteignait un tirage de 22 500 exemplaires avant le prix et de 350 000 exemplaires après l'obtention du prix. En moyenne, ces cinq dernières années, le Goncourt se vend à 367 100 exemplaires et le Renaudot à 219 800 exemplaires selon GFK.

Sur les mêmes thèmes (2 articles)

close

S’abonner à #La Lettre