Roger Borniche, flic et écrivain, est mort | Livres Hebdo

Par Alexiane Guchereau, avec AFP, le 17.06.2020 à 18h50 (mis à jour le 17.06.2020 à 19h00) Disparition

Roger Borniche, flic et écrivain, est mort

Roger Borniche

Policier célèbre, devenu auteur dans les années 1970, souvent adapté au cinéma par Alain Delon, Roger Borniche est mort le 16 juin à Cannes à l'âge de 101 ans.

Roger Borniche est mort mardi à Cannes (Alpes-Maritimes), à l’âge de 101 ans a annoncé sa femme, Michèle. Ce policier hors-normes avait traqué des figures du banditisme et comptait à son actif 576 arrestations dont celles de Emile Buisson et Pierre Carrot. Il avait aussi écrit 28 livres, traduits dans une vingtaine de langues.

Né à Vineuil-Saint-Firmin, dans l'Oise, le 7 juin 1919, Roger Borniche est d'abord comique troupier en 1937 puis chansonnier au Caveau de la République avant d'entrer dans la police pour échapper au Service du travail obligatoire (STO), il en démissionne pour ne pas avoir à servir Vichy et est réintégré en 1944. Il est alors devenu inspecteur de la Sûreté nationale.
 
En 1973, au terme de cinq entretiens accordés à Pierre Desgraupes au Point, il concluait ainsi : "de nos jours, il y a la politique qui s'en mêle, les truands soi-disant convertis qu'on recrute pour poser des affiches. C'est devenu une partie terrible et c'est pour ça que je suis content finalement de ne plus être flic".
 
La même année, il avait publié Flic story chez Fayard, réedité en 2013, et adapté au cinéma avec Alain Delon dans le rôle principal tout comme René La Canne, en 1974, dans lequel il raconte l'arrestation de René Girier. Entre 1976 et 1986, il est passé chez Grasset où il a publié une dizaine de titres dont L'Indic (1977) adapté pour Delon en 1993. Il passe ensuite chez Presses de la Cité pour publier ses ouvrages suivants, dont Kidnapping et Dossiers très privés, son ultime publication en 1999.
close

S’abonner à #La Lettre