Bibliographie

12 livres sur la police

12 livres sur la police

Témoignages, histoire de l'ordre et du désordre, analyses sur un métier en crise, pédagogie pour les enfants, violences policières. 12 titres dont 6 à paraître explorent une institution qui a encore la confiance de 69% des Français.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 11.06.2020 à 13h06,
Mis à jour le 11.06.2020 à 14h00

Sous les feux de l'actualité depuis le meurtre de George Floyd il y a deux semaines par un policier de Minneapolis, la police dans le monde entier est critiquée à longueur de manifestations pour ses violences et son racisme, et surtout son impunité.
Le ministre de l'Intérieur français, Christophe Castaner, a appelé à réformer certaines pratiques, les syndicats s'insurgent contre les accusations qui sont portées contre les forces de l'ordre. Cependant l'institution reste solide puisqu'un sondage Elabe/BFMTV paru hier ontre que 69% des Français font encore confiance en elle. C'est malgré tout une baisse de 7 points, montrant que la méfiance et la défiance à son égard sont en hausse.

Depuis janvier et jusqu'en octobre, nous avons recensé douze livres, dont deux pour la jeunesse, évoquant le métier, et surtout les crises qu'il traverse depuis quelques années. Le policier, tantôt héros dans les affaires terroristes, tantôt villipendés et jugés brutaux dans les manifestations, notamment celles des "Gilets jaunes", est de plus en plus décrypté de l'intérieur.
 
A paraître

Une vie de flic de Patrick Visser-Bourdon, avec Jean-Marie Godard (Octobre 2020). Fayard. Commissaire exerçant depuis trente ans dans les services de police, de la brigade des stupéfiants à la police judiciaire parisienne en passant par la jungle de Calais, l'auteur propose une immersion dans le quotidien des policiers et décrit les événements rencontrés pendant une année.

Police d’Amal Bentounsi, Antonin Bernanos, Julien Coupat, David Dufresne, Eric Hazan et Frédéric Lordon (18 septembre 2020). La Fabrique. Six textes dans lesquels les auteurs confrontent leurs points de vue sur l'institution policière, les violences commises par ses agents, les slogans contre la police entendus dans les manifestations, la relation entre les forces de l'ordre et les émeutiers, les liens entre la police et l'extrême droite, le racisme d'Etat ainsi que les risques d'une dérive incontrôlée de ce corps d'Etat.
 
Politiques du désordre. Police et manifestations en France d’Olivier Fillieule et Fabien Jobard (17 septembre 2020). Seuil. Les épreuves actuelles du maintien de l’ordre dévoilent à la fois son envers et sa régression. Sa régression : le maintien de l’ordre se remilitarise, se déprofessionnalise et finalement se brutalise. Son envers : le droit de la manifestation, presque inchangé depuis les événements du 6 février 1934, connaît de plus en plus la manifestation comme un désordre, de moins en moins comme une expression. Le maintien de l’ordre ne consiste plus alors en la répression des désordres, mais en la prévention des troubles – la mort de la manifestation.
 
Flics de France, de héros à salauds : pourquoi tant de haine ? de Marcel Mennecier (Septembre 2020). Kiwi. Policier à la retraite, l'auteur décrit la réalité de son métier, qu'il défend contre les accusations dont il est l'objet. Il raconte les heures de service, les confrontations avec les interpellés, les coups du sort et le sentiment d'impuissance face aux manques de moyens.
 
Macronique : les choses qui n’existent pas existent quand même d’Emilie Notéris et Cécile Bicler (19 août). Cambourakis « Sorcières ».  Ce texte politique et expérimental témoigne des violences policières et sexuelles sous la présidence d'E. Macron à travers leur traitement médiatique et les discours politiques
 
Police en péril : la grande maison brûle de Jean-Louis Arajol (25 juin). Cherche-Midi. La maison « police » brûle de l’intérieur. Tout est à réformer : formation, encadrement, missions,
évaluation fondée essentiellement sur la « dictature du chiffre » … Comment en sommes-nous arrivés là ? Il suffit pour le comprendre d’observer le mépris de la population pour cette
institution, mais aussi l’absence de cohésion sociale, la violence au sein de notre société et les
problèmes liés à l’insécurité… L’auteur dresse l’état des lieux de cette profession au bord de l’implosion, analyse son malaise et apporte quelques pistes de réflexion pour inverser la tendance.

En librairie
 
Gazer, mutiler, soumettre. Politique de l’arme non létale de Paul Rocher (5 juin). La Fabrique éditions. Après avoir dressé une typologie historique des armes non létales, de la matraque aux armes sonores en passant par les gaz et les lanceurs de balles de défense, l'auteur aborde l'intensification de leur utilisation en s'intéressant notamment à la répression du mouvement des gilets jaunes. Il évoque également l'exportation des armes françaises et dénonce un durcissement autoritaire de l'Etat.
 
Vis ma vie de flic : une femme dans la police de Juliette Alpha, avec Mathieu Zagrodski (Janvier 2020). Hugo Doc.
Gardienne de la paix à Paris, Juliette Alpha évoque son quotidien. Elle décrit notamment la violence des manifestations durant le mouvement des gilets jaunes, les difficultés psychologiques, le manque de matériel et de moyens financiers, les relations particulières entre collègues au sein d'une brigade ainsi que les dangers et les responsabilités qu'implique ce métier.
 
La PJ est-elle morte ? Dans les coulisses du casse de siècle de Christophe Korell (Janvier 2020). Enrick B. Editions.
L'auteur, qui a intégré la brigade de répression du banditisme en 2006, relate son enquête la plus emblématique, le braquage de la bijouterie Harry Winston, à Paris en 2009. Il commente également le fonctionnement de la police judiciaire ainsi que ses difficultés.
 
Jeunesse

La police de Christine Sagnier et Andrea Galletti (mars 2020). Fleurus « La grande imagerie ». Des illustrations accompagnées de textes explicatifs présentant la police, son histoire, les armes et les équipements, le quotidien des policiers, les différents métiers, l'enquête criminelle et les services spécialisés. Avec deux planches de vignettes.
 
Les policiers de Stéphanie Ledu et Wouzit (Janvier 2020). Milan jeunesse « Mes p’tits docs ». Un documentaire pour découvrir le métier de policier, son rôle, sa différence avec le gendarme, comprendre ce qu'est une empreinte….
 
Catalogue d’exposition

La police des Lumières : ordre et désordre dans les villes du XVIIIe siècle (mars 2020). Gallimard/Archives nationales. A l’occasion de l’exposition qui devait avoir lieu ce printemps aux Archives nationales, ce livre d’art propose un éclairage sur la naissance de la police moderne à partir des documents des Archives nationales. Conçue comme un art de gouverner, elle a plusieurs missions : l'organisation du travail, la supervision de la santé et de l'hygiène des populations, etc. Au cours du XVIIIe siècle, elle se structure et s'affirme tout en faisant l'objet de nombreux débats initiés par les philosophes.
 





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités