RENTRÉE LITTÉRAIRE 2021

Romance : 6 romans attendus de la rentrée

Gaia Alexia - Photo CHRISTOPHE BOULZE

Romance : 6 romans attendus de la rentrée

Chaque mardi, pendant l’été, Livres Hebdo sélectionne plusieurs romans de la rentrée littéraire issus de la littérature de genre. Toujours aussi populaire, la romance est portée par ses stars et par de jeunes plumes, avec les traditionnelles romances de Noël et des fictions sentimentales mâtinées de suspense.

J’achète l’article 1.50 €

Par Souen Léger,
Créé le 03.08.2021 à 12h00,
Mis à jour le 03.08.2021 à 11h00

Au rayon "Romance", l'automne 2021 sera-t-il à la hauteur du printemps et de l'été 2021 marqués par la trilogie 365 jours (Hugo & Cie) de l'autrice polonaise Blanka Lipińska ? Adaptée sur Netflix, cette saga érotico-romantique s'est écoulée à plusieurs milliers d'exemplaires, dont près de 19 000 pour le troisième opus paru le 1er juillet. 

A la rentrée, des stars françaises du genre prennent le relai, telle Emily Blaine qui revient le 6 octobre avec une romance de Noël, Rendez-vous au chalet des coeurs oubliés (Harlequin). A découvrir également, de jeunes plumes déjà auréolées de succès en littérature sentimentale, comme Gaia Alexia et Samuelle Barbier, mais aussi une édition révisée du premier roman de Lucinda Riley, auteure de la saga Les sept sœurs (Charleston), disparue prématurément en 2021. 

  • L'As de coeur, de Morgane Moncomble, Hugo Roman, 2 septembre 

Levi a passé sa vie à dépouiller les casinos afin de devenir le meilleur joueur de poker. Il décide de participer au Tournoi mondial de poker mais son ennemi juré, Tito Ferragni, se dresse devant lui. Levi décide de faire appel à Rose, une jeune femme dotée d'un don pour les cartes. Mais cette dernière lui cache un terrible secret qu'elle finit par lui confesser, une fois tombée sous son charme.
 
  • Quelques mots d'amour, de Samuelle Barbier, Hugo Roman, 9 septembre

Après un acte d'insubordination, Davina est mutée au centre de tri postal de Libourne. Elle a en charge de parcourir les lettres mal adressées en quête d'un indice pour retrouver leurs destinataires. Quand elle découvre une série de lettres d'amour, elle se prend au jeu et tente de découvrir l'identité de ce Jem, éperdument amoureux de sa belle Anne.
 
  • Tout est sous contrôle (sauf toi !), de Sally Thorne, Harlequin, 15 septembre 

A 25 ans, Ruthie, qui s'apprête à devenir manager d'une maison de retraite, est entièrement dévouée à son travail. Le propriétaire de l'établissement a autorisé Teddy, son fils, qui a besoin d'un toit, à loger avec les employés à condition qu'il l'aide à s'occuper des résidents. Voilà la jeune fille obligée de partager son quotidien avec ce biker tatoué, aussi incontrôlable que séduisant.
 
  • Les tortues ne fêtent pas noël sous la neige, de Sophie Jomain, Charleston, 19 octobre

Annaëlle Bauer part passer Noël à Saint-Barthélemy, une île des Antilles située au beau milieu des Caraïbes, où tout est possible et notamment les rencontres les plus inattendues.
 
  • Queen Bee, de Gaia Alexia, Hugo Roman, 4 novembre 

Tandis que depuis quelques mois, Henri, un gendarme en poste dans un petit village au nord de Paris, n'est plus que l'ombre de lui-même, Joana Mancini, une disparue déclarée morte et enterrée des années plus tôt, ressurgit soudainement. Star sur Instagram, la jeune femme, qui enchaîne placements de produits et soirées VIP, se montre plus séduisante que jamais malgré le passé trouble qu'elle fuit.
 
  • La maison de l'orchidée, de Lucinda Riley, Charleston, 10 novembre 


Alors qu'une tragédie frappe sa famille, Julia se réfugie dans la serre de la demeure familiale de Wharton Park. Elle trouve un vieux journal intime et part sur les traces de sa grand-mère pour apprendre la vérité concernant une histoire d'amour qui a ravagé Wharton Park, et découvre un secret de famille enterré par la Seconde Guerre mondiale. Edition révisée. Premier roman de l'autrice irlandaise de romance, morte en 2021 à l'âge de 53 ans des suites d'un cancer.


Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités