Scholastique Mukasonga, la surprise du prix Renaudot

Scholastique Mukasonga, la surprise du prix Renaudot

L'auteure de Notre-Dame du Nil (Gallimard) était dans la sélection de printemps du prix Renaudot. Le jury a également récompensé Franck Maubert dans la catégorie essai et Pascale Gautier dans la catégorie poche.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
avec vt, sp, mci,
Créé le 07.11.2012 à 00h00,
Mis à jour le 07.11.2012 à 00h00

Le Prix Renaudot a surpris en sacrant Scholastique Mukasonga, dont le roman Notre-Dame du Nil est paru chez Gallimard le 1er mars 2012 dans la collection « Continents noirs ». Elu par 6 voix au dixième tour, le livre avait été choisi dans la sélection de printemps en mai dernier. Vassilis Alexakis, favori, et Philippe Djian, qui n'était pas dans les sélections du Renaudot, ont également reçu quelques voix.

Notre-Dame du Nil a pour cadre un lycée féminin isolé au Rwanda, où les jeunes filles doivent être préservées de l'extérieur dans un contexte de prélude au génocide rwandais. Dans ce huis-clos, les familles espèrent que dans ce havre isolé et difficile d'accès, leurs filles parviendront vierges au mariage négocié pour elles dans l'intérêt du lignage.

Rwandaise d'origine tutsi, Mukasonga, dont la famille a été massacrée en 1994, était à Caen, selon l'AFP, au moment de la proclamation des résultats. L'agence rapporte également qu'Antoine Gallimard "a cru à une blague" en apprenant la nouvelle. Le livre a été jusque là vendu à 4 000 exemplaires selon l'éditeur. ll avait déjà reçule Prix Ahmadou Kourouma qui récompense un ouvrage, essai ou fiction, consacré à l'Afrique noire.

Le jury avoue s'être trouvé en situation de blocage avant que Jean-Marie Le Clézio ne lâche le nom de Mukasonga, 56 ans et installée en France depuis 20 ans.

Le prix Renaudot essai récompense Frank Maubert par 6 voix dès le 2e tour pour Le dernier modèle, paru le 4 avril 2012 chez Mille et une nuits. Cet essai paru en avril figurait sur la dernière sélection. Il s'agit du portrait de Caroline, le dernier modèle et amour d'Alberto Giacometti, au début des années 60. Romancier, Maubert a également écrit des uvrages consacrés à la peinture comme Le Paris de Lautrec et Maeght, la passion de l'art vivant.

Pascale Gautier est la lauréate du prix Renaudot Poche pour Les vieilles, publié en janvier 2010 aux éditions Joëlle Losfeld puis édité en Poche chez Gallimard Folio le 4 novembre 2011. Responsable éditoriale du domaine français chez les éditions Buchet-Chastel, elle avait reçu le Grand prix SGDL pour Trois grains de beauté.

Dans Les vieilles, des veuves vivent au ralenti et regrettent le passé. L'arrivée dans le village du Trou de Nicole, qui vient à peine de prendre sa retraite, et l'annonce de la chute prochaine d'un astéroïde sur Terre changent la donne.



Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités