Sebastiano Vassalli, auteur de La Chimère, est mort | Livres Hebdo

Par Pierre Georges, le 28.07.2015 à 12h46 (mis à jour le 28.07.2015 à 13h00) Disparition

Sebastiano Vassalli, auteur de La Chimère, est mort

Sebastiano Vassalli en 2005 - Photo WIKIMEDIA COMMONS

L'écrivain italien Sebastiano Vassalli, lauréat du prestigieux prix Strega en 1990 pour La Chimère (POL), est décédé, lundi 27 juillet, des suites d'un cancer. 

Né à Gênes en 1941, Sebastiano Vassalli est décédé hier des suites d'un cancer. Diplômé en lettres de l'université de Milan, il s'était consacré, dans les années 1960, à l'enseignement et à la recherche artistique de la Neoavanguardia italienne, et s'illustra au sein du Gruppo 63, groupe néo-avant-guardiste fondé à Palerme en 1963. 

Sebastiano Vassalli a publié ses premiers ouvrages dans les années 1980 : Abitare il vento, Mareblù, ou encore La Notte della cometa, sur la vie du poète Dino Campana. Son premier roman traduit en français était Tout l'or du monde, paru chez POL en 1990. Suivront Le Cygne (POL, 1993), La Source étrusque (Phébus, 2005), Dux : Casanova en Bohême (Rocher, 2005), où L'Etoile empoisonnée (Rocher, 2006). 

Mais c'est en 1990 qu'il a publié son plus grand succès, La Chimère (traduit en 1993 chez POL), récompensé par le prix Strega, équivalent transalpin de notre Goncourt. Le roman relate l'histoire vraie d'Antonia, orpheline accusée de sorcellerie et faisant l'objet d'un procès devant un tribunal ecclésiastique.  

Parallèlement, il a contribué aux colonnes littéraires de plusieurs grands titres de presse italiens comme La Repubblica, le Corriere della Sera ou La Stampa. 

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre