Education

Seulement 5% des textes du bac français sont écrits par des femmes

Lycée Honoré de Balzac à Paris. - Photo OLIVIER DION

Seulement 5% des textes du bac français sont écrits par des femmes

Les femmes de lettres sont clairement sous-représentées dans les textes étudiés en classe de première selon une étude réalisée par le Collectif Georges.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 30.01.2018 à 12h29,
Mis à jour le 15.05.2018 à 16h40

Le collectif George a réalisé une étude statistique sur les textes étudiés en cours de Français en classe de première. Sur France Culture, à partir de ses chiffres, Françoise Cahen, professeure de lettre au lycée d'Alfortville, s'est ainsi désolée de la faible place des auteures et écrivaines: "On constate en regardant nos fameux descriptifs de bac français qu’il y a à peine 5% de textes de femmes, pratiquement rien en théâtre et en poésie. Il y en a un peu pour les romans, avec toujours les mêmes auteurs qui reviennent. Et en revanche, il y a des genres où c’est le désert."

L’association George, le deuxième texte a pour objet la mise en valeur des femmes de lettres dans le «patrimoine» culturel francophone. A partir d'un échantillon non représentatif mais "fiable", selon l'association, l'étude a reccueilli des informations sur les textes étudiés pendant l’année de première sur les années 2015-2016 et 2016-2017.  

"Ce corpus réunit 1144 extraits de textes, dont 614 proviennent de groupements de textes, et 530 d’œuvres intégrales. Dans les deux cas, le taux de textes écrits par des femmes avoisine les 5% : 7,3% pour les groupements, et 6,8% pour les œuvres intégrales. On est bien loin des 22% d’extraits écrits par des femmes parmi ceux proposés au brevet, mais dans des proportions similaires aux 5,5% parmi ceux proposés aux écrits du bac" remarque le collectif.

Quelques exemples sont frappants. "Seules Louise Labé et Marceline Desbordes-Valmore apparaissent dans notre corpus pour l’objet d’étude « Écriture poétique et quête du sens, du Moyen Âge à nos jours »" et concernant "le théâtre, seule Yasmina Reza est représentée dans nos 54 listes, avec ses pièces Art et Le Dieu du carnage."

Une disparité liée aux choix des enseignants

"Les choix des enseignantes et enseignants  en faveur de représentations plus équilibrées des femmes et des hommes apparaissent ainsi, et sont flagrants sur notre échantillon quand on répartit ces descriptifs en fonction de la proportion de femmes parmi les auteurs des extraits de textes :  20 listes sur 54, soit plus d’un tiers, ne contiennent aucun texte d’autrice  proposé en lecture analytique et seulement huit contiennent au moins 20% de textes écrits par des femmes" ajoute l'analyse.

Plus généralement, Marguerite Duras, Madame la Fayette et Annie Ernaux sont les femmes de lettres les plus présentes dans les descriptifs analysés.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités