Cinéma

"Si tu voyais son cœur" fait revivre l'univers de Guillermo Rosales

Gael Garcia Bernal dans Si tu voyais son cœur - Photo NORD OUEST FILMS

"Si tu voyais son cœur" fait revivre l'univers de Guillermo Rosales

Joan Chemla réalise son premier film en transposant le roman de l'exilé cubain dans le milieu gitan de Marseille, avec Gael Garcia Bernal dans le rôle principal.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 09.01.2018 à 15h23,
Mis à jour le 09.01.2018 à 17h29

Le premier film de Joan Chemla, Si tu voyais son cœur, s'offre un joli casting avec Gael Garcia Bernal dans le rôle principal, entouré de Marine Vacth (Jeune et Jolie, L'amant double), Nahuel Perez Biscayart (120 battements par minute, Au revoir là-haut) et d'acteurs non professionnels gitans.

Si tu voyais son cœur est la libre adaptation du roman de l'écrivain cubain Guillermo Rosales, Mon ange, traduit par Liliane Hasson et paru chez Actes sud en 2002, dans la collection Lettres latino-américaines, et en poche chez Babel en 2004."Je me suis tout de suite sentie imprégnée par cette atmosphère tour à tour tragique, absurde, romantique, lyrique, et teintée d’humour noir" avoue la réalisatrice qui a transposé le monde des exilés cubains en Floride dans la communauté gitane à Marseille, deux peuples boucs émissaires. 

Entre onirisme et film noir, drame romantique et tragédie absurde, la cinéaste suit ainsi un personnage hanté par un accident fatal et maudit par les siens.

Guillermo Rosales, qui souffrait de schizophrénie, avait fui la dictature cubaine aux Etats-Unis, où il est mort en 1993. Il n'a écrit que deux livres. Son premier roman, Les mauvais garçons, a été publié en 2007 chez Actes sud. 
 


 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités