Simon Johannin et Nina Leger, lauréats du Prix littéraire de la Vocation 2017 | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 19.09.2017 à 17h51 (mis à jour le 19.09.2017 à 22h29) Nomination

Simon Johannin et Nina Leger, lauréats du Prix littéraire de la Vocation 2017

Simon Johannin et Nina Leger - Photo CAPICINE SPINEUX ET FRANCESCA MONTOVANI-GALLIMARD

Le jury de 41e édition a distingué mardi 19 septembre, les deux auteurs de moins de 30 ans et ex aequo.
 

Le Prix littéraire de la Vocation a récompensé mardi 19 septembre, Simon Johannin et Nina Leger parmi une sélection de huit ouvrages. Les deux jeunes auteurs ex aequo succèdent à Line Papin, distinguée l'an dernier pour son premier roman, L’éveil, paru chez Stock.
 
Simon Johannin, 24 ans, a reçu le prix de cette 41e édition pour L’été des charognes publié chez Allia. L’ouvrage dépeint le passage à l’adolescence de deux jeunes hommes le temps d’un été dans le sud de la France, entre camaraderie et violence. Il comptait parmi les cinq finalistes du prix Orange du Livre 2017.

Paru chez Gallimard, le roman Mise en pièces de Nina Leger, 29 ans, retrace l’errance sexuelle d’une jeune femme qui collectionne les amants dans des chambres d’hôtels. L’auteure est par ailleurs lauréate du Prix Anaïs Nin 2017.

Une dotation de 8000 euros

Décerné par la Fondation Marcel Bleustein-Banchet, du nom du fondateur de Publicis, le Prix littéraire de la Vocation récompense depuis 1976 des auteurs d’expression française de 18 à 30 ans, publiés depuis juin de l’année précédente. Le lauréat reçoit 4000 euros en septembre et la même somme en décembre lors de la cérémonie de remise des bourses à la promotion de l’année, qui regroupent une vingtaine de lauréats dans diverses disciplines.
 
close

S’abonner à #La Lettre