Société

Alors que Simone Veil entrera au Panthéon le 1er juillet prochain et qu’une station du métro parisien devrait bientôt être rebaptisée à son nom, trois titres viennent éclairer la vie de cette figure politique qui porta, en 1974, la loi sur l’interruption volontaire de grossesse. La journaliste et biographe Jocelyne Sauvard signe Simone Veil : la force de la conviction que L’Archipel édite en poche le 6 juin. Ce portrait d’une des premières femmes françaises à devenir ministre puis présidente du Parlement européen retrace sa vie, d’une jeunesse meurtrie par la déportation à Auschwitz à sa défense de la construction européenne. Points publie, le 14 juin les Discours à l’Assemblée nationale et à l’Académie française que prononça Simone Veil en faveur du droit à l’avortement en 1974, puis à sa cérémonie de réception à l’Académie française en 2010. Le dessinateur Pascal Bresson - plusieurs fois récompensé, notamment pour Plus fort que la haine (Glénat, 2014) - signe avec Hervé Duphot Simone Veil, l’immortelle (Marabout, 27 juin), récit en bande dessinée d’une vie de combats. P. L.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités