Jeunesse/France 20 août Trudy Ludwig

La maîtresse ne voit jamais Arthur, même quand il est à côté d'elle. Elle a bien trop à faire avec Sophie et Nathan. Nathan a ce que la maîtresse appelle « un problème de décibels ». Quant à Sophie, elle geint et se lamente à tout bout de champ. Arthur, lui, ne prend aucune place, ne fait jamais parler de lui. En un mot il est transparent. Comme on ne sait pas qu'il existe, il n'est jamais invité aux anniversaires. Jamais non plus choisi dans les équipes de ballon chasseur où l'on choisit toujours les meilleurs joueurs, puis les meilleurs amis des meilleurs jours. Un matin un nouvel élève arrive. C'est Justin. Certains lui jettent un regard en coin pour savoir s'il peut devenir un ami potentiel. Arthur, lui, est le seul à lui avoir lancé un sourire timide...

On souligne au passage le talent de l'illustrateur qui excelle à évoquer tous les regards de la classe tournés vers les nouveaux afin de le jauger. Seulement voilà il suffit qu'à midi le nouveau sorte de son sac un drôle de plat nommé bulgogi pour qu'il soit aussitôt mis à l'index. Le lendemain Arthur lui écrit dans son casier pour lui dire que son bulgogi avait l'air rudement bon... Et hop ! Comme par un coup de baguette magique, le voilà qui commence enfin à exister, y compris dans l'illustration qui le représentait jusque-là toujours en grisé, alors que tous ses camarades avaient droit à la couleur. Qui a dit que l'enfer, c'était les autres ? Sûrement pas Arthur, dont la vie bascule du bon côté grâce à l'attention délicate d'un autre. Un livre à paraître au catalogue du tout jeune éditeur québécois d'Eux, élu meilleur éditeur jeunesse d'Amérique du Nord en 2018.

Trudy Ludwig
Le garçon invisible - Illustrations, Patrice Barton -Traduit de l'anglais (Etats-Unis ) par Christiane Duchesne
Éditions D’Eux,
Tirage: 6 000 ex. dont 2 000 pour la France
Prix: 14 € ; 32 p. en coul.
ISBN: 9782924645260

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités